France Politique

Présidentielle : François Hollande bien accueilli à Florange

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

AFP/Jean-Christophe Verhaegen

La visite de François Hollande aujourd'hui sur le site de Florange aura visiblement porté ses fruits et convaincu les auditeurs qui croient plus en lui qu'en les promesses de Nicolas Sarkozy.

Le candidat socialiste ne fut pas accueilli en sauveur aujourd'hui sur le site de Florange, mais presque. La visite surprise de François Hollande sur ce site industriel fut clairement une réussite pour lui, qui rencontra des sidérurgistes enthousiasmés par sa présence et qui roule indubitablement pour lui pour avril prochain, manifestant leur approbation par des cris de "vous êtes déjà président" et des feux de Bengale qui saluèrent sa visite. Et l'apostrophe "vous seul pouvez nous sauver", ne fera clairement pas plaisir à l'UMP et son candidat.

Une fois sur place, François Hollande leur a affirmé comprendre ce que les 2500 salariés concernés étaient en train de traverser, et il a pris l'engagement solennel que si les français lui en donnent le pouvoir, il prendra une loi qui obligera tout industriel se désengageant d'une entreprise française à la céder à un repreneur. D'ailleurs, pour prouver sa bonne volonté, il a expliqué que deux de ses lieutenants allaient déposer dès lundi une proposition de loi à l'Assemblée nationale.

Le député de Corrèze promet de porter l'affaire au niveau européen, en allant personnellement plaider la cause devant le président de la commission européenne, comme il en avait déjà eu l'occasion le 30 novembre 2011 pour le projet européen Ulcos. Enfin, il promet que s'il est élu, "les entreprises qui emploient des intérimaires paieront davantage de cotisations chômage que celles qui embauchent des CDI".

Et quand la nouvelle arrive qu'un accord concernant Petroplus vient d'être signé, François Hollande a réagi devant les employés : "il s'agit d'aller chercher l'ancien propriétaire du site pour un contrat de courte durée. Je ne veux pas gâcher l'annonce qui vient d'être faite. Mais j'en sais la précarité. On voit bien quelle est l'intention du candidat sortant".







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb