France Politique

Pont des Soupirs

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr - dessin J. Terpant

La construction de 35 kilomètres de route au-dessus de la Manche ne serait plus un défi insurmontable.

Le ministre des Affaires étrangères britannique a proposé au président de la République française de construire un pont entre les deux pays.
Vieux rêve ! Plusieurs fois abandonné pour des raisons techniques et surtout financières. Mais aujourd'hui, paraît-il, la construction de 35 kilomètres de route au-dessus de la Manche ne serait plus un défi insurmontable. Les sites Internet, du coup, font défiler sous nos yeux toutes sortes de réalisations spectaculaires en Chine, au Danemark, en Uruguay…
Je m'étonne tout de même. Avoir un tel projet au moment précis où les Britanniques (Boris Johnson, en tête) veulent couper les ponts avec l'Europe est plutôt paradoxal.
Peut-être l'ami Boris a-t-il en tête le célèbre pont des Soupirs de Venise ? Construit au XVIème siècle, il reliait le palais des Doges aux prisons et doit son nom aux soupirs poussés par les condamnés qui voyaient la "Sérénissime" pour la dernière fois.
J'ai compris : les Grands Bretons, en retournant sur leur île, parce que condamnés au Brexit, pourraient ainsi pousser des soupirs en voyant l'Europe pour la dernière fois !

Le mulot, qui s'amuse.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb