France Politique

Groupes Colère : la révolution n'a pas eu lieu

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

France3 (copie d'écran)

"Bloquons tout" disait la page Facebook "Vous en avez marre c'est maintenant", appelant à une manifestation nationale le 27 janvier à 15 heures. Un mois après, la neige et le froid ont fait mieux que les groupes Colère.

A travers la création des groupes Colère, Leandro Antonio Nogueiras s'adressait directement à l'Etat, demandant des rassemblements "le 27 janvier à 15 heures devant toutes les préfectures". L'Etat a bien compris le message et le 9 février, le leader national entrait en prison. Pour "conduite sans permis et refus d'obtempérer" disait une administratrice du groupe. "Pour escroquerie" précisait la préfecture. Le problème n'est pas tant l'accusation, c'est qu'on parle au peuple en lui mentant...
 


Pas dans les grandes villes
 

Et pourtant, Leandro Antonio Nogueiras a mis le doigt sur un vrai problème : il y a une France "profonde", des petites villes de province, qui souffre de la pauvreté, de la précarité et d'un sentiment d'abandon. Si bien que l'appel a vite été suivi massivement en Saône-et-Loire (22.000 membres) et en Dordogne (17.000 membres), et que des groupes se sont créés dans l'Aisne, les Landes, dans la Loire, le Cher, etc., souvent appuyés sur des groupes de motards. Rien de sérieux à Paris, ni à Lyon, ni à Marseille... 

 

Ensuite, il y eut des récalcitrants. Les administrateurs créaient le groupe depuis Périgueux et prétendaient l'administrer de là (ce sont les groupes marqués "appartient à Vous en avez marre..."). En Saône-et-Loire, ça n'a pas plu. Des motards ont créé Colère71000 et ont manifesté, les premiers, un autre jour. Ils ont pâti de leur inexpérience, l'Etat réagissant au moindre manquement : convocation des administrateurs pour entrave à la circulation, contravention aux manifestants pour plaque non visible ou non-péage de l'autoroute.

Depuis, les volontaires pour déclarer et organiser les manifestations manquent. Administrer un groupe Facebook est une chose, organiser et tenir un cortège de manifestants demande de l'expérience. On parle ici ou là de se constituer en association. Mais Colère est "apolitique" et hostile aux syndicats comme aux partis. Et l'organisation manque de lieu de réunion, de structure représentative...


Confrontation à Châlon entre 300 manifestants et les forces de l'ordre (copie d'écran France3).


Ce n'est pas une révolte, c'est une conspiration


Autre souci : le refus de toute communication. Les groupes Colère, encore aujourd'hui, sur Facebook, sont "fermés". On ne sait ce qu'il se passe qu'en en étant membre. On ne peut donc pas partager les photos, vidéos et les annonces... Ce n'est pas une révolte populaire, c'est une conspiration. On se bat parfois à l'intérieur du groupe pour le pouvoir. En Dordogne, certains administrateurs ont été écartés, toute critique étant mal venue. Le seul espace de parole libre est le groupe "Défouloir du 24". La presse ayant été déclarée aussi "pourrie" que les politiques, elle est insultée, menacée... Et on s'étonne ensuite de la faible audience du mouvement, contraint de se faire connaître en distribuant des tracts sur les parkings ou quand il bloque la circulation...
 

 Les journaux Sud-Ouest et Le Journal de Saône-et-Loire.
 

Prochaine manif nationale les 9 et 10 mars
 

Un mois après, le mouvement rassemble au total 100.000 personnes sur toute la France (membres de groupes) mais pas plus de 300 aux manifestations dans les villes moyennes. Il lance, via le groupe "Vous en avez marre", un nouveau rendez-vous national : les vendredi 9 et samedi 10 mars.
 

A Châlon-sur-Saône (Saône-et-Loire), la manifestation avait été stoppée sur les zones commerciales périphériques et interdite d'entrer au centre-ville. L'idée de manifester le vendredi (groupes Vous en avez marre...") est récente, elle s'accompagne d'une présence nocturne : « Et pour les plus guerriers, on sort les Quechua, les sacs de couchage, les barbeuc, le Thermos et tuticuanti... La Nuit de la Cohésion. »

 

L'action s'accompagne d'initiatives charitables. En Dordogne, le groupe Colère24 soutient un gréviste de la faim, Anthony, qui proteste contre le manque de moyens à l'EPAHD de Ribérac. Il y a une pétition. Il semble avoir été entendu, selon France Bleu. En Saône-et-Loire, le groupe Colère 71000  a lancé un souscription pour motoriser le fauteuil roulant d'un motard handicapé.


 

 

 

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (3)

avatar

patricia

27/02/2018 09:23

On ne peut mieux résumé même................. J'ai vu jour et nuit pendant un mois le nombre de "bouffons" aussi prétentieux qui critiquent le gouvernement mais qui ne valent pas mieux, qui règlent leur compte via des groupes publics...... Bref, cette guerre de ragots ne m'intéresse pas, j'ai du vécu trimé pour manger un fils qui a réussi, me gangrèner l'esprit pour des marioles même pas en rêve ( je ne parle pas des créateurs du mouvement et de certains très bons administrateurs ). L'initiative était plus que bonne, ça aurait pu marcher, mais le genre humain à repris le dessus..........Je ne fais pas parti de cette génération ou tout se règle derrière la toile.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

plus de commentairesVoir le(s) (1) réponse(s)
avatar

patricia

28/02/2018 06:59

Ah mais vous pouvez mettre des pouces en bas, ce n'est pas mon problème moi je dis ce que j'ai vu, certes de très bons administrateurs dans certains départements, mais des tanches de fond dans d'autres qui bousillent ceux qui sont engagés et à fond !! Pourquoi mentir et se voiler la face ???? Rien à cacher pour l'avoir VU et avoir travailler des jours et des nuits depuis le début ou presque, de tout ça.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

27/02/2018 12:30

Encore un flagrant délit de désinformation et de propagande! Etant administrateur du groupe colère 19 je relève plusieurs fausses informations. Fabrice bluszez vous rédigez un article sans même connaître réellement le groupe. La preuve en est et je vous invite à me contacter via Messenger pour bien vous expliquer le fonctionnement de celui ci, car au vu de vos écrits vous etes complètement à coté de la plaque. Ou alors le gouvernement vous dicte comment faire pour nous décrédibilisé. J'attend votre réponse..

NOTE : Votre groupe est introuvable et votre nom aussi...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

plus de commentairesVoir le(s) (1) réponse(s)
avatar

nom / pseudo

28/02/2018 14:20

beaucoup de choses sont fausse dans votre article vous êtes qui pour raconter de telles connerie c'est bien de broder mais votre intelligences et a coté de la plaque ...d'abord le portugais a été emprisonné pour vol de voitures reventes de ses dernières conduites sans permis et consommations de produis illicites source renseignement territoriaux .
ensuite votre copine " A. V . a tout broder a sa sauce. pour vous informer je vous écrit une petite histoire
je vais vous raconter une histoire
il étais une fois un type que l'on va appeler X qui n'aimer pas l'inégalité de son pays , un personne brut de pommes ,ayant horreur du mensonge ,de la trahison et bien d'autres choses
il ne se disait pas parfait , il était comme ça , il donne sa confiance un peu vite , trop bon trop con...
il a monter un groupe comme ça , un jour pour défendre ses convictions et ceux des autres
au bout de quelques temps il sait aperçu qu'il ne pouvait pas faire tout , tout seul.
alors il a prit plusieurs personne pour l'aider
3 hommes que l'on appelleras P , F et A et une jeune femme pendant 10 jours tout a été formidable même une idylle s'est former entre la femme et un des hommes A.. quoi de plus naturel deux personne du même age .
l'évènement sur lequel ils travaillaient se déroula a merveille même mieux que leur espérance.
le lendemain de cette évènement le jeune homme A.. avait disparue il avais quitter le groupe sans aucune explication ils ont chercher a comprendre rien plus de nouvelles aucun signe de vie.
une nouvelle arriva un jour pas de lui, soit disant qu'il était marié et qu'il avait disparue de son domicile depuis qu'il les avait rencontrer , ils en n'ont conclu que c'était un petite affaire de fesse entre lui et leur administratrice et que cela ne les regarder pas chacun étant libre de leurs actes...
voila enfin la vie continu comme on dit...ils continuèrent a s'occuper du groupe et préparer un nouvelle évènement ,les choses aller bon train avec quelques soucis sans graviter. en contact avec d'autres groupes et aussi le groupe national si on peut l'appeler ainsi
un jour la jeune femme arriva chez X et lui présenta le leader du groupe ils les reçu dans sa maison leur offrant l'apéritif et ensuite les invitant même a partager leur table...
puis ils terminèrent la soirée a discuter de leurs groupe ils se quittèrent en se disant au revoir.
lui et sa femme avaient quand même remarquer qu'il se passer quelques choses entre leur deux invités
le lendemain la jeune femme avait quitter le groupe sans explication et sans donner de nouvelles , personne n'a rien compris , même X étais dans la plus totale incompréhension.
depuis cette femme essaye de diviser tout le monde et bien sur la suite vous la connaissez et avez reconnu cette femme , qui n'hésite pas a trahir les gens qu'elle appelait ses amis et a jouer de son corps afin d’arrivait a ces fins . le pouvoir
comment pouvez vous prendre en comptes des mensonges même les photos ne sont pas des groupes colère
Alors Fabrice Bluszez arrête de dire que s'est une conspiration sans savoir alors que tu ne viens pas sur le terrain pour te rendre compte par toi mème tu veut des vrai info viens nous voir

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

jenmimurat

27/02/2018 12:30

Encore un flagrant délit de désinformation et de propagande! Etant administrateur du groupe colère 19 je relève plusieurs fausses informations. Fabrice bluszez vous rédigez un article sans même connaître réellement le groupe. La preuve en est et je vous invite à me contacter via Messenger pour bien vous expliquer le fonctionnement de celui ci, car au vu de vos écrits vous etes complètement à coté de la plaque. Ou alors le gouvernement vous dicte comment faire pour nous décrédibilisé. J'attend votre réponse..

NOTE : Votre groupe est introuvable et votre nom aussi...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

plus de commentairesVoir le(s) (1) réponse(s)
avatar

nom / pseudo

28/02/2018 14:20

beaucoup de choses sont fausse dans votre article vous êtes qui pour raconter de telles connerie c'est bien de broder mais votre intelligences et a coté de la plaque ...d'abord le portugais a été emprisonné pour vol de voitures reventes de ses dernières conduites sans permis et consommations de produis illicites source renseignement territoriaux .
ensuite votre copine " A. V . a tout broder a sa sauce. pour vous informer je vous écrit une petite histoire
je vais vous raconter une histoire
il étais une fois un type que l'on va appeler X qui n'aimer pas l'inégalité de son pays , un personne brut de pommes ,ayant horreur du mensonge ,de la trahison et bien d'autres choses
il ne se disait pas parfait , il était comme ça , il donne sa confiance un peu vite , trop bon trop con...
il a monter un groupe comme ça , un jour pour défendre ses convictions et ceux des autres
au bout de quelques temps il sait aperçu qu'il ne pouvait pas faire tout , tout seul.
alors il a prit plusieurs personne pour l'aider
3 hommes que l'on appelleras P , F et A et une jeune femme pendant 10 jours tout a été formidable même une idylle s'est former entre la femme et un des hommes A.. quoi de plus naturel deux personne du même age .
l'évènement sur lequel ils travaillaient se déroula a merveille même mieux que leur espérance.
le lendemain de cette évènement le jeune homme A.. avait disparue il avais quitter le groupe sans aucune explication ils ont chercher a comprendre rien plus de nouvelles aucun signe de vie.
une nouvelle arriva un jour pas de lui, soit disant qu'il était marié et qu'il avait disparue de son domicile depuis qu'il les avait rencontrer , ils en n'ont conclu que c'était un petite affaire de fesse entre lui et leur administratrice et que cela ne les regarder pas chacun étant libre de leurs actes...
voila enfin la vie continu comme on dit...ils continuèrent a s'occuper du groupe et préparer un nouvelle évènement ,les choses aller bon train avec quelques soucis sans graviter. en contact avec d'autres groupes et aussi le groupe national si on peut l'appeler ainsi
un jour la jeune femme arriva chez X et lui présenta le leader du groupe ils les reçu dans sa maison leur offrant l'apéritif et ensuite les invitant même a partager leur table...
puis ils terminèrent la soirée a discuter de leurs groupe ils se quittèrent en se disant au revoir.
lui et sa femme avaient quand même remarquer qu'il se passer quelques choses entre leur deux invités
le lendemain la jeune femme avait quitter le groupe sans explication et sans donner de nouvelles , personne n'a rien compris , même X étais dans la plus totale incompréhension.
depuis cette femme essaye de diviser tout le monde et bien sur la suite vous la connaissez et avez reconnu cette femme , qui n'hésite pas a trahir les gens qu'elle appelait ses amis et a jouer de son corps afin d’arrivait a ces fins . le pouvoir
comment pouvez vous prendre en comptes des mensonges même les photos ne sont pas des groupes colère
Alors Fabrice Bluszez arrête de dire que s'est une conspiration sans savoir alors que tu ne viens pas sur le terrain pour te rendre compte par toi mème tu veut des vrai info viens nous voir

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

27/02/2018 09:23

On ne peut mieux résumé même................. J'ai vu jour et nuit pendant un mois le nombre de "bouffons" aussi prétentieux qui critiquent le gouvernement mais qui ne valent pas mieux, qui règlent leur compte via des groupes publics...... Bref, cette guerre de ragots ne m'intéresse pas, j'ai du vécu trimé pour manger un fils qui a réussi, me gangrèner l'esprit pour des marioles même pas en rêve ( je ne parle pas des créateurs du mouvement et de certains très bons administrateurs ). L'initiative était plus que bonne, ça aurait pu marcher, mais le genre humain à repris le dessus..........Je ne fais pas parti de cette génération ou tout se règle derrière la toile.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

plus de commentairesVoir le(s) (1) réponse(s)
avatar

patricia

28/02/2018 06:59

Ah mais vous pouvez mettre des pouces en bas, ce n'est pas mon problème moi je dis ce que j'ai vu, certes de très bons administrateurs dans certains départements, mais des tanches de fond dans d'autres qui bousillent ceux qui sont engagés et à fond !! Pourquoi mentir et se voiler la face ???? Rien à cacher pour l'avoir VU et avoir travailler des jours et des nuits depuis le début ou presque, de tout ça.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

sylvain

01/03/2018 22:35

""Un mois après, la neige et le froid ont fait mieux que les groupes Colère." il est bien facile d'avancer un argument comme celui-ci pour discréditer un mouvement citoyen qui par son manque d'expérience, a des difficultés à se structurer. Mais je vous assure que malgré toutes ces difficultés les choses prennent forme. J'ai même pu lire dans la presse (Dordogne Libre) que des battes de base ball étaient portées par des "coléreux". Mais que nenni, j'y étais et en suis encore.
Nous sommes des citoyens qui n'en pouvons plus de subir des lois qui sont imposées par l'U.E. comme la Loi Travail, l'atteinte à la sécurité sociale et autres taxes et obligation à payer, alors que nous constatons le gaspillage de l'argent public, les magouilles qui se dessinent dans les sphères politico-industrielles et les cadeaux faits au patronat et autres fortunes de France.
Nous ne sommes pas des politiciens aguerris, et encore moins des "complotistes" à la solde de je ne sais quelle puissance étrangère ou pas.
une chose qui est sur, c'est que nous sommes des citoyens conscients que l'avenir proposé par ces politiques nous mène droit à la guerre (voulue par ce petit nombre qui tient les cordons de la bourse et qui saura en tirer profit).
Notre planète ne leur appartient pas, mais si nous les laissons faire, elle ne sera même plus capable de subvenir aux besoins de nos enfants.
Le nombre d'hectares pollués, de rivières souillées de miséreux à la rue, à travers le pays à travers le monde, augmente de façon exponentielle. Seul le nombre des milliardaires se réduit comme eau de boudin. Ce qui signifie que de moins en moins de personnes se partagent le gâteau des profits réalisés à la sueur des besogneux qu'ils asservissent et divisent pour mieux les contrôler.
La désinformation, le mensonge et l'avidité de ces roublard n'a d'égale que leur perfidie.
Des causes de colères, il y en a dans tous les foyers et dans chacun de nous. Vous qui vous croyez à l'abri, le jour viendra ou vous aussi vous entrerez en colère contre ce système qui vous dépouillera du peu de richesse que vous cachée. Car soyez en sur, lorsque ceux d'en bas n'auront plus rien, vous serez les prochain. Et cela ne saurait tarder.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

01/03/2018 22:35

""Un mois après, la neige et le froid ont fait mieux que les groupes Colère." il est bien facile d'avancer un argument comme celui-ci pour discréditer un mouvement citoyen qui par son manque d'expérience, a des difficultés à se structurer. Mais je vous assure que malgré toutes ces difficultés les choses prennent forme. J'ai même pu lire dans la presse (Dordogne Libre) que des battes de base ball étaient portées par des "coléreux". Mais que nenni, j'y étais et en suis encore.
Nous sommes des citoyens qui n'en pouvons plus de subir des lois qui sont imposées par l'U.E. comme la Loi Travail, l'atteinte à la sécurité sociale et autres taxes et obligation à payer, alors que nous constatons le gaspillage de l'argent public, les magouilles qui se dessinent dans les sphères politico-industrielles et les cadeaux faits au patronat et autres fortunes de France.
Nous ne sommes pas des politiciens aguerris, et encore moins des "complotistes" à la solde de je ne sais quelle puissance étrangère ou pas.
une chose qui est sur, c'est que nous sommes des citoyens conscients que l'avenir proposé par ces politiques nous mène droit à la guerre (voulue par ce petit nombre qui tient les cordons de la bourse et qui saura en tirer profit).
Notre planète ne leur appartient pas, mais si nous les laissons faire, elle ne sera même plus capable de subvenir aux besoins de nos enfants.
Le nombre d'hectares pollués, de rivières souillées de miséreux à la rue, à travers le pays à travers le monde, augmente de façon exponentielle. Seul le nombre des milliardaires se réduit comme eau de boudin. Ce qui signifie que de moins en moins de personnes se partagent le gâteau des profits réalisés à la sueur des besogneux qu'ils asservissent et divisent pour mieux les contrôler.
La désinformation, le mensonge et l'avidité de ces roublard n'a d'égale que leur perfidie.
Des causes de colères, il y en a dans tous les foyers et dans chacun de nous. Vous qui vous croyez à l'abri, le jour viendra ou vous aussi vous entrerez en colère contre ce système qui vous dépouillera du peu de richesse que vous cachée. Car soyez en sur, lorsque ceux d'en bas n'auront plus rien, vous serez les prochain. Et cela ne saurait tarder.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb