France Politique

Le PS s'attaque (enfin) au FN

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Le Parti Socialiste a sorti aujourd'hui une brochure conçue pour riposter au programme du Front National.

C'est une initiative qui n'aura certainement que peu d'échos médiatiques, et c'est fort dommage. Aujourd'hui sur le site du Parti Socialiste a été mis en ligne une brochure, d'une cinquantaine de pages, attaquant le programme du Front National et son idéologie première, celle de l'extrême-droite. Etant enfin sortis de la posture d'indignation morale non constructive, les socialistes se décident à suivre la voie de Jean-Luc Mélenchon pour attaquer l'ennemi. Enfin ! a-t-on envie de dire.

Ce projet de dénonciation du Front est porté par Alain Bergounioux, historien du PS à qui Martine Aubry donna la mission en début d'année de plancher sur ce thème (voir ici). Soucieux de sortir de "la critique moralisatrice qui n'a aucun effet", le socialiste s'est évertué à décortiquer, avec l'aide de plusieurs membres du parti, le programme frontriste pour démontrer que "le Front National ne résout rien et ses mesures ne feront qu'aggraver les difficultés des français".

La brochure en question se divise en trois parties : la première, plus idéologique et philosophique, s'attache à prouver que le programme de Marine Le Pen est en réalité "un programme d'exclusion" qui "exacerbe les antagonismes de la société (...) et porte en lui la ségrégation et la violence".

Rappelant brièvement l'histoire du Front National et ses fondements idéologiques, Alain Bergounioux montre de manière assez claire que "toutes les composantes de l'autoritarisme sont présentes dans sa pensée et ses pratiques" et que la posture de ce parti relève en fait du national-populisme.

Dans un second temps, plus pertinent sans doute qu'une simple dénonciation idéologique, l'historien analyse en détail le programme présenté par la candidate d'extrême-droite, et c'est là que le projet prend véritablement tout son sens. Intitulée "un projet de faillite pour la France", cette partie de la brochure expose minutieusement les différents volets du programme frontiste pour mieux prouver leur inadaptation à notre société.

Sans tout citer car cela serait trop long, citons quelques exemples de cette démonstration. D'abord le coût "exorbitant" que représente le programme FN, "dont le financement repose sur des estimations et des hypothèses fallacieuses" et dont le coût est estimé à 100-120 milliards d'euros, tandis que les recettes promises sont hypothétiques (comme la sortie de l'euro qui couterait en réalité à la France plus de 30 milliards d'euros). De même, la suspension du versement de toute allocations aux étrangers coûterait 12 milliards d'euros à l'état car, qui dit suspension du versement dit suspension des cotisations versées par les immigrés. D'ailleurs, sur le sujet de l'immigration, chère au coeur de Marine Le Pen, le socialiste note que "Marine Le Pen dresse un tableau mensonger de l'immigration, s'appuyant sur des chiffres souvent faux ou détournés".

La troisième partie, mise en annexe, aurait mérité d'être prolongée tant elle est passionante, et instructive. En effet, les socialistes dressent ici le bilan de l'action du FN au pouvoir, dans certaines mairies à la fin des années 90, dans certaines régions où ils siègent ou au Parlement Européen. Ainsi, est dressée la liste des mairies frontistes et de leurs maires qui firent l'objet de nombreuses condamnations :

- A Toulon Jean-Marie Le Chevallier fut condamné pour abus de confiance et corruption.

- A Vitrolles Catherine Mégret fut condamnée pour détournement de fonds public avant de voir son élection annulée par le Conseil d'Etat pour diffamation.

- A Marignane Daniel Simonpieri fut condamné pour harcèlement moral.

Dans les régions ensuite Alain Bergounioux cite plusieurs conseillers régionaux frontistes qui ont fait des déclarations ou voté dans un sens contraire à celui affiché nationalement par leur leader. Exemple, en PACA ces élus qui votent contre la formation professionnelle ou les maisons de santé (qui figurent pourtant dans le programme de Marine Le Pen).

C'est donc véritablement un travail très sérieux et consciencieux qui a été fourni ici et qui mérité d'être salué, tant les réponses au FN du PS depuis dix ans souffraient d'une posture moralisante qui ne pouvait convaincre que les convaincus. Si le texte manque parfois de distanciation par rapport au propre projet socialiste, cela reste anecdotique. On ne peut qu'espère que cette initiative rencontre de l'écho dans les médias, d'autant plus que les initiatives intelligentes se font de plus en plus rares dans cette campagne présidentielle. Au lieu d'attacher de l'importance aux critiques de Claude Guéant sur le "national-socialisme" du FN, il serait incontestablement plus pertinent de s'attaquer au programme.

Pour retrouver cette brochure, totalement gratuite, c'est ICI.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb