France Politique

Présidentielle : un candidat fait la grève de la faim

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Un candidat totalement inconnu au bataillon a décidé de faire une grève de la faim pour protester contre le verrouillage de l'élection.

C'est dans une tribune du Nouvel Observateur que Jean-Marc Governatori fait d'abord connaitre son existence, et exprime sa décision de faire une grève de la faim pour protester contre le manque d'équité dans les médias et le problème des parrainages.

"Je suis contraint de faire une grève de la faim jusqu'au vendredi 16 mars, date du dépôt des parrainages pour la présidentielle", écrit le candidat de l'Alliance écologiste indépendante dans cette tribune où il explique que "les maires s'autocensurent de peur des conséquences de leur geste que ce soit vis-à-vis des subventions des conseils généraux et autres collectivités" et que cela l'empêche donc de recueillir les parrainages nécessaires.

De plus, à l'instar d'autres candidats bien plus connus, il dénonce la bipolarisation de la campagne et "le PS et l'UMP se partagent le pouvoir et prennent soin (...) de conserver ce bipartisme hégémonique qui sert aux deux partis du gouvernement". Autre adversaire dans la ligne de mire de ce candidat, les médias, qui "cooptent un certain nombre de candidats sur des critères qui leur sont propres".

Ces éléments expliquent donc la décision du candidat de l'Alliance écologiste qui campera dès cet après-midi devant le Conseil Constitutionnel pour réclamer davantage de pluralisme politique, et ce jusqu'au vendredi 16 mars, date limite de dépôt des parrainages.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (2)

avatar

Edina

28/02/2012 15:52

Et oui c'est malheureux d'en arriver là, il n'y a plus aucune démocratie en France. Je crois que la première chose à changer est la devise, car il n'y a vraiment plus aucune Egalité, ne parlons pas de la liberté et encore moins de la fraternité. Il y en a marre de voir le pouvoir confisqué par ces politiques incompétents qui ne nous laissent aucun choix !

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

28/02/2012 15:52

Et oui c'est malheureux d'en arriver là, il n'y a plus aucune démocratie en France. Je crois que la première chose à changer est la devise, car il n'y a vraiment plus aucune Egalité, ne parlons pas de la liberté et encore moins de la fraternité. Il y en a marre de voir le pouvoir confisqué par ces politiques incompétents qui ne nous laissent aucun choix !

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

alex

29/02/2012 10:38

Une démocratie où certains ne peuvent se présenter aux suffrages n'est pas une démocratie.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

29/02/2012 10:38

Une démocratie où certains ne peuvent se présenter aux suffrages n'est pas une démocratie.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb