France Politique

Présidentielle : le rôle de Jean-Marie Le Pen dans la campagne de sa fille.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Alors que la campagne du FN connait une sérieuse baisse de régime, Marine Le Pen se voit aider par son père, dont les sorties polémiques ne manquent jamais.

Il est revenu en force ces dernières semaines dans la campagne présidentielle de sa fille, lui qui avait prévenu, au lendemain de son départ de la tête du parti, qu’il ne faudrait pas l’enterrer de sitôt. Il a peut-être passé la main à sa fille, mais clairement le vieux lion n’a pas l’intention de ne pas participer à la bataille présidentielle, la sixième à laquelle il participe.

Alors que la campagne de Marine Le Pen patine sérieusement, d’abord dans les sondages puis ensuite dans le souffle même de sa campagne, qu’elle n’arrive pas à retrouver. Hormis la polémique sur le halal lancée il y a une semaine et demie, et qui reste très controversée, la candidate d’extrême-droite n’arrive pas à imposer ses thèmes dans les débats, pas plus qu’elle ne parvient à s’immiscer dans le match à deux qui s’est installé entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. Elle a beau clamer être la seule à pouvoir accéder au second tour, elle est désormais dix points derrière l’actuel chef de l’état.

Les raisons expliquant cela sont nombreuses, la plus importante étant que cela fait plusieurs semaines que Marine Le Pen ne fait que se plaindre de ses parrainages, et ne parle quasiment plus de son programme. Cela a naturellement lassé les français, qui entendent la même rengaine à chaque élection présidentielle. De plus, l’entrée en campagne de Nicolas Sarkozy qui a fortement droitisé son discours, ne l’a pas aidé, pas plus que le recul de la thématique de la crise dans les débats.

Ce sont tous ces éléments conjugués qui ont amené la leader frontiste à accorder davantage de place à son paternel. La première offensive fut lancée lors de la convention de Lille, avec le discours de son père qui cita à la fin le collabo Robert Brasillach, savourant à l’avance la polémique que cela allait créer. Et il n’a pas hésité à récidiver, conscient que, à chaque sortie scandaleuse de sa part, cela signifiait une hausse dans les sondages, comme sa sortie sur les chambres à gaz en 1987 l’avait déjà malheureusement prouvé.

La deuxième offensive, tout aussi médiatisée, fut l’incident qui opposa le clan le Pen à Jean-Luc Mélenchon. Après que la fille ait perdu la face sur France2, en prime-time, devant le candidat de gauche, le père est monté au créneau deux jours plus tard sur une radio publique en invectivant le candidat, lui demandant un débat où il lui « retirerait son caleçon ». En attaquant Jean-Luc Mélenchon sur l’argument « c’est mal de s’en prendre à une fille », Jean-Marie Le Pen a révèle une sacrée faiblesse de Marine Le Pen, qui apparaitrait presque comme une petite fille appelant son papa à l’aide dès que quelqu’un est méchant avec elle.


 

Plus l’héritière de Montretout connaitra des difficultés de campagne, et plus on verra son père, qui pourrait même être candidat aux législatives dans le Vaucluse en juin prochain. Jean-Marie Le Pen, parce qu’il a incarné l’extrême-droite pendant près de trente ans, a la capacité de mobiliser cet électorat derrière lui, les français les plus réactionnaires et traditionnels et qui auraient du mal avec le nouveau style frontiste. Mais il est aussi plus aguerri que sa fille qui semble perdre ses nerfs ces derniers temps, qu’elle chante devant les journalistes, qu’elle les insulte ou qu’elle se montre encore plus cassante et méprisante qu’à l’accoutumée. Cependant, il peut rebooster les troupes, mais il peut aussi et surtout faire peur aux français par ses prises de position extrêmes. Marine Le Pen doit être très inquiète si elle compte sur son père pour remonter dans les sondages, elle qui, il y a quelques mois, craignait une bourde de sa part.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb