France Politique

Gilets jaunes au péage : Vinci renonce à faire payer

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

La présence de gilets jaunes aux péages d'autoroute, dans tout le pays, a permis à de nombreux automobilistes de passer sans payer... La suite de l'histoire a failli être moins drôle.

Lundi 17 décembre, la société concessionnaire d'autoroutes Vinci a fait savoir qu'elle comptait bien faire payer ses usagers, repérés grâce aux caméras de surveillance. Elle leur a demandé de s'acquitter volontairement du péage et compte écrire à ceux qu'elle a repérés. Il n'y aurait pas de supplément ou d'amende. Vinci se plaint d'une quarantaine d'occupations de barrières, de dégradations aussi. Le soir même d'ailleurs, le péage de Bandol (Var) était incendié. Ce mardi soir, Vinci annonce qu'elle renonce à faire payer.

 

 



Après les incidents de Bandol, 17 personnes ont été interpellées. Sutout des giletsjaunes de 25 à 40ans...


Autour de l'Ile-de-France, la Société des autoroutes du nord et de l'Est de la France (Sanef) qui gère l'A1 vers Lille, l'A3 vers Reims, l'A13 vers Rouen, n'envisagerait pas pour l'instant de réclamer le montant du péage. La Société des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône ne s'est pas prononcée mais suivra sans doute. Tout comme Cofiroute...

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb