France Politique

Présidentielle : Eva Joly dénonce l'état nucléaire.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

La candidate qui remonte légèrement dans les sondages s'attaque aujourd'hui, dans le contexte du premier anniversaire de Fukushima, au nucléaire et ses conséquences sur les citoyens.

Quelques jours seulement avant le premier anniversaire de la catastrophe de Fukushima, la candidate Europe Ecologie recevait l'ancien gouverneur de la préfecture de Fukushima entre 1998 et 2006, qui a abondé dans ce sens concernant son analyse du nucléaire.

"Le lobby nucléaire, qui englobe des politiques, des hauts fonctionnaires, le monde académique, les médias, est comme un tank qui écrase tout le monde, et surtout le peuple" a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse commune, dénonçant un certain nombre de dysfonctionnements dans l'exploitation des centrales, qu'il a pu constater de visu.

Ce genre de déclarations a pu permettre à Eva Joly d'estimer que "il y a tous les dix ans une probabilité sur six d'accident en France, c'est comme si vous mettiez six balles dans le revolver et que tous les dix ans vous tiriez une balle. Ignorer le risque c'est se mettre la tête sous l'aile".

L'abandon du nucléaire est une priorité pour la candidate qui désire que cela survienne dès 2020.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb