France Politique

Présidentielle : le problème de François Bayrou

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

S'il est monté en flèche dans les sondages en décembre dernier, force est de constater qu'à l'heure actuelle le candidat centriste fait du surplace et n'arrive pas à s'imposer au-dessus du choix Hollande/Sarkozy. Selon un récent sondage, cela tiendrait à un problème de crédibilité...

Ces dernières semaines, François Bayrou a péniblement tenté de rebondir dans une campagne qui n'est pas à son avantage, contrairement à celle de 2007. Pourtant, l'homme du centre aime à croire qu'il est la seule alternative possible au système UMP-PS et que 2012 marque son année, celle où il va enfin accèder à l'Elysée. Cependant, selon un récent sondage LH2 pointe un problème de crédibilité chez le candidat qui met à mal cette hypothèse de victoire.

S'il est très populaire dans l'opinion, avec 58% d'opinions favorables parmi les français, 47% en revanche jugent qu'il n'est pas crédible en tant que candidat. Et si le président du Modem dit ne pas s'inquiéter des sondages, il est néanmoins vrai que les français ont du mal à le percevoir en tant que président de la république, dans la mesure où il ne dispose pas d'une équipe autour de lui prête à gouverner. Son balancement entre droite et gauche pose également problème aux français qui aimeraient où il se situe.

Ces dernières semaines, François Bayrou a adopté un ton particulièrement offensif et virulent à l'encontre des deux favoris, qui d'ailleurs délaissent quelque peu ce candidat alors que jusqu'à peu ils le draguaient sans vergogne. Et comme Nicolas Sarkozy, le béarnais joue son va-tout en ce moment, devant effectuer une remontée remarquable dans les médias pour espérer convaincre les électeurs et l'emporter. Une gageure difficile à réaliser.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (2)

avatar

Bilou

06/03/2012 15:59

La faute à qui? Qui s'est donné la peine d'aller voir ses propositions sur son site de campagne? Aujourd'hui on n'a que Sarkozy et Hollande dans les médias à tout bout de champs, jusqu'à la nausée. Il est temps de donner la parole à Bayrou, alors on pourra comparer ce qui est comparable. Et puis les sondages.... attendez vous peut-être à ce que la majorité silencieuse s'exprime au moment de mettre le bulletin dans l'urne.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

06/03/2012 15:59

La faute à qui? Qui s'est donné la peine d'aller voir ses propositions sur son site de campagne? Aujourd'hui on n'a que Sarkozy et Hollande dans les médias à tout bout de champs, jusqu'à la nausée. Il est temps de donner la parole à Bayrou, alors on pourra comparer ce qui est comparable. Et puis les sondages.... attendez vous peut-être à ce que la majorité silencieuse s'exprime au moment de mettre le bulletin dans l'urne.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Evelyne59

06/03/2012 18:01

Exactement. Les seules questions que les journalistes ont à poser à bayrou, c'est à qui il se ralliera. Il a le meilleur programme économique, social, éducatif, et défend la démocratie honnête mieux que tous.
Il était à égalité avec lePen à 15% il y a 2 jours. Qui l'a relevé parmi les médias ? Personne.
La France passerait une excellente occasion de se réformer en douceur, en laissant Bayrou de côté.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

06/03/2012 18:01

Exactement. Les seules questions que les journalistes ont à poser à bayrou, c'est à qui il se ralliera. Il a le meilleur programme économique, social, éducatif, et défend la démocratie honnête mieux que tous.
Il était à égalité avec lePen à 15% il y a 2 jours. Qui l'a relevé parmi les médias ? Personne.
La France passerait une excellente occasion de se réformer en douceur, en laissant Bayrou de côté.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb