France Politique

Présidentielle : François Bayrou tente sa chance sur France2.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Invité de l'émission de France2 des paroles et des actes hier soir, François Bayrou a tenté de redonner un souffle à sa campagne qui manque singulièrement de punch.

La situation commence à devenir compliqué pour le troisième homme de 2007 qui stage dans les sondages et n’arrive pas à émerger dans cette campagne. Aussi hier soir, invité de l’émission des paroles et des actes, François Bayrou a tenté de saisir sa chance pour faire rebondir sa campagne…sans grands résultats.

Le problème du candidat centriste est sans aucun doute qu’il se positionne en perpétuelle opposition aux deux principaux candidats, qui seront, sauf surprise majeure, présents au second tour. Il « gaspille » son temps médiatique à fustiger deux candidats mais les français savent qu’il devra faire un choix le 22 avril au soir. Ses proches, ses fans et ses militants les plus enthousiasmés ont beau être persuadé qu’il sera présent au second tour, l’hypothèse parait trop hasardeuse pour être prise au sérieux.

« Le premier risque en France c’est la division, le second c’est l’illusion », a-t-il pu déclarer hier soir à la télévision, faisant référence aux deux favoris, se positionnant une nouvelle fois dans la logique d’un centre indépendant de tout parti, voulant rassembler autour de lui toutes les bonnes volontés politiques. Ce fut le cas par exemple quand il déclara que Manuel Valls, son contradicteur sur le plateau, pouvait très bien appartenir à ce rassemblement qu’il appelait de ses vœux.

Sur France2 hier soir il a également rappelé le contenu de son programme économique, encore flou pour beaucoup de français, mais qui se veut avoir pour objectif de ramener le budget à l’équilibre, ce qui passerait par la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires, la niche et la déductibilité de l’emprunt pour les LBO.

Néanmoins, il propose d’augmenter légèrement les fonctionnaires, de généraliser les maisons de santé, de planifier l’économie et de défendre le « produire en France ». Sur l’immigration, réagissant aux propos tenus deux jours plus tôt par Nicolas Sarkozy, il a déclaré être contre une diminution de l’immigration.

Le débat avec Manuel Valls, jugé comme le temps fort de l’émission, fut courtois, si ce n’est ennuyeux pour certains tant les différences politiques entre les deux sont difficiles à trouver. Le centriste fit cependant plusieurs erreurs en déclarant dès le départ que plusieurs de ses militants allèrent voter pour le socialiste aux primaires, et fut renvoyé dans ses cordes par le maire d’Evry qui rappela aux téléspectateurs que François Bayrou fut ministre de 1993 à 1997, période où le déficit explosa.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (2)

avatar

Je crois aux chances de M. BAYROU

09/03/2012 19:12

Je crois aux chances de M. Bayrou qui semble le candidat le mieux placé pour être notre futur président.
Il a une ligne de conduite toujours la m^me qu'il sait défendre
aussi bien en matière économique qu'en terme de valeurs morales.
Il est le seul à savoir de quoi il parle particulièrement en terme d'enseignement,
et d'entreprise.
Il fait partie de cette lignée d'hommes politiques comme Raymond Barre, Jacques Delors
à qui les Français n'ont jamais voulu faire confiance faute d'être capable de faire des promesses inconsidèrées.
J'espère qu'on ne passera pas encore une fois à côté de la seule personne capable de sortir notre pays
de la faillite.
Une ancienne électrice de gauche.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

09/03/2012 19:12

Je crois aux chances de M. Bayrou qui semble le candidat le mieux placé pour être notre futur président.
Il a une ligne de conduite toujours la m^me qu'il sait défendre
aussi bien en matière économique qu'en terme de valeurs morales.
Il est le seul à savoir de quoi il parle particulièrement en terme d'enseignement,
et d'entreprise.
Il fait partie de cette lignée d'hommes politiques comme Raymond Barre, Jacques Delors
à qui les Français n'ont jamais voulu faire confiance faute d'être capable de faire des promesses inconsidèrées.
J'espère qu'on ne passera pas encore une fois à côté de la seule personne capable de sortir notre pays
de la faillite.
Une ancienne électrice de gauche.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Sussan C.

09/03/2012 20:17

Je crois qu'il n'est pas nécessaire d'organiser des élections puisque l'on connait le nom du prochain Président
et depuis déjà un moment. Quelle que soit la radio et quelle que soit la chaîne de TV, on entend la même chose. Du coup, j'ai résilié mon abonnement magazine et je n'écoute plus les infos.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

09/03/2012 20:17

Je crois qu'il n'est pas nécessaire d'organiser des élections puisque l'on connait le nom du prochain Président
et depuis déjà un moment. Quelle que soit la radio et quelle que soit la chaîne de TV, on entend la même chose. Du coup, j'ai résilié mon abonnement magazine et je n'écoute plus les infos.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb