France Politique

Un député épingle le train de vie de Matignon

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Dans un contexte de crise et d'économies budgétaires, un député apparenté PS vient révéler le train de vie dispendieux de Matignon.

René Dosière est connu dans le microcosme politique, et dans l'opinion publique, pour sa quête infatiguable de la vérité sur le train de vie de l'état. Posant des centaines de questions écrites, investiguant pour obtenir les réponses qu'il estime nécessaire, il s'est fait une réputation ces dix dernières années de trouble-fête dans les cénacles du pouvoir pour ses révélations régulières sur les dépenses de l'exécutif.

Il ne déroge pas à la tradition cette année en écrivant un livre, l'argent de l'état, qui décrit le train de vie de Matignon, qu'on découvre très élevé. Ainsi, notre Premier Ministre habite un appartement de plus de 300m² (alors que son prédécesseur se contentait d'un pied à terre de 90m²), et a eu besoin d'un budget de 362,2 millions d'euros pour 2012, soit une hausse de 12,2%. De même, les conseillers de François Fillon ont eu la chance d'obtenir une augmentation de leurs salaires qui montent à plus de 11 000 euros par mois.

Les conseillers de l'Elysée ne sont pas en reste non plus, avec un Henri Guaino qui touche 19 000 euros par mois, sans pourtant exercer de fonction officielle hormis celle un peu fumeuse de "conseiller". Et si le député de Laon applaudit à la réforme récente autorisant un contrôle de la cour des comptes sur l'Elysée, il déplore néanmoins que certains domaines de ces dépenses soient encore dans l'ombre. Il note ainsi que, pour obtenir certaines réponses à des questions à priori simples, il lui faut s'armer de patiente et surtout se montrer très persévérant. De même, les chiffres donnés ne seraient pas toujours des plus exact. Par exemple, alors que tout le monde croit que le Air Sarko One a coûté la modique somme de 176 millions d'euros, il n'en est rien, c'est en fait 259 millions qu'on déboursés les français.

Autre constat préoccupant que l'on peut découvrir dans ce livre : un ministre, personnels et locaux compris, coûte 17 millions d'euros à l'état. Dans un contexte où l'on parle de rigueur et d'efforts à fournir de la part des citoyens, ne faudrait-il pas réviser le nombre de ministres pour montrer l'exemple ?







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb