France Politique

Présidentielle : François Fillon défend son bilan.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Invité à son tour de l'émission de France2 des paroles et des actes, le Premier Ministre a eu l'opportunité de défendre son bilan face à la première secrétaire du Parti Socialiste.

Il n'a "pas tout réussi" et "des espérances ont été déçues", mais globalement, François Fillon tire satisfaction de ses cinq ans passées à l'Elysée. Tel était le message principal de son intervention télévisuelle hier soir sur France 2.

Si l'émission a été loin d'atteindre les records de celle de François Hollande, François Fillon aura pourtant évoqué son après-mai 2012, refusant de déclarer son ambition de devenir maire de la ville de Paris mais vantant "le courage d'affronter des situations telles qu'elles étaient" que lui, Nicolas Sarkozy et son Gouvernement ont présenté tout au long du quinquennat.

Le débat attendu, qui l'a opposé à Martine Aubry, fut très technique, voire ennuyeux, et permit au Premier Ministre de clarifier certaines positions, comme par exemple son attachement au discours de Dakar qu'il décrit comme "caricaturé" par l'opposition. François Fillon vanta également beaucoup le modèle allemand lors du débat, qui porta principalement sur l'économie.

Défendant pleinement ses réformes, le Premier Ministre a cependant comme principal regret le flottement de 2007, sur la TVA sociale, qu'il aurait voulu voir appliquer dès cette époque. Il affirme également avoir été "blessé" par les critiques lui reprochant ses "cadeaux aux riches".

Enfin, le plus proche collaborateur de Nicolas Sarkozy a réglé ses comptes hier soir avec le journal satirique, le Canard Enchainé, qui lui prête souvent le mercredi, et généralement peu amicaux envers le chef de l'état. A ce sujet François Fillon a pu jurer "soit ce sont des propos pour essayer de me fâcher avec le Président de la République, soit ce sont des propos pour essayer de semer la zizanie à l'intérieur du Gouvernement, mais je vous assure que je n'ai jamais dit cela et que je ne le pense pas du tout".







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb