France Politique

Européennes : Edouard Martin, syndicaliste et tête de liste PS

Publié le  Par Roxane Bayle

image article

Flickr de Socialdemocrate91

Le délégué CFDT de l’usine Arcelor Mittal a annoncé qu’il conduirait une liste PS pour la circonscription du Grand Est aux prochaines élections européennes. Une demi-surprise.

Il avait exprimé plusieurs fois son envie de se lancer en politique. Il saute le pas. Edouard Martin, délégué syndicaliste CFDT de l’usine de Florange, a confirmé, devant les caméras de France 2, qu’il conduira bel et bien une liste PS aux prochaines élections européennes, pour la circonscription du Grand Est.  Il a exprimé son envie « de continuer le combat » à un niveau « européen ».

« Le Parti socialiste a fait le choix d'ouvrir ses listes au mouvement social et à la société civile, avec une personnalité qui s'est fortement engagée au service de la justice sociale. J'ai proposé à Edouard Martin de poursuivre ce combat à nos côtés au Parlement européen » a affirmé le Premier secrétaire du PS Harlem Désir, qui s’est félicité de cette nouvelle recrue.

 

Edouard Martin, symbole de la défense de Florange

 

Mais pour Nadine Morano, probable candidate UMP dans la même circonscription, Edouard Martin le syndicaliste a révélé sa face cachée, celle de l’agent du PS derrière le combattant syndicaliste : pour elle, sa présentation aux élections n’est que « la récompense d'un syndicaliste qui ne menait pas un combat pour les salariés de Florange, qui menait un combat personnel et surtout un combat politique », ajoutant, aux journalistes de BFMTV, qu’il devra assumer « les heures supplémentaires qui ont été défiscalisées, supprimées aux ouvriers. Il faudra qu'il explique que rien n'a été fait pour Florange, qu'il défende l'abaissement du plafond du quotient familial... ».

 

Autre candidat dans cette circonscription, Florian Phillipot a qualifié cette candidature, sur Twitter, de « trahison » par rapport à la gauche classique et aux syndicalistes de la classe ouvrière : « En cela, c'est un très bon candidat face à moi » ironise-t-il.

 

Incarnation de la défense des ouvriers de Florange, Edouard Martin,  délégué CFDT de 50 ans, très présent dans les médias, a été particulièrement virulent envers le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, après la signature d’un accord entraînant l’arrêt des hauts-fourneaux, n’hésitant pas à parler de « trahison » envers les salariés d’Arcelor Mittal. Pourquoi avoir retourné sa veste alors ? « Je ne renie rien et je n'enlève rien à tout ce qu'on a dit et tout ce qu'on a fait » a-t-il seulement ajouté. 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb