France Politique

La Cour des Comptes attaque la réforme de formation des enseignants

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Dans son rapport annuel, les magistrats de la Cour des Comptes établissent un véritable réquisitoire contre la réforme de formation des enseignants.

C'est le rapport qui ne fait pas plaisir au Gouvernement actuel. La Cour des Comptes, dans son rapport annuel, pointe des doigts les dépenses inutiles, et met en garde contre la dette qui risque de véritablement plomber l'économie française. Mais dans son rapport figure également une critique en règle d'une réforme importante du quinquennat de Nicolas Sarkozy, une critique si forte que les magistrats suggèrent même de supprimer la réforme de la mastérisation qui aurait échoué sur tous les plans selon les sages.

Selon la Cour, "le taux d'échec important aux concours de recrutement traduit du point de vue de la bonne gestion des finances publiques, une inefficience marquée, les étudiants recalés auront été coûteusement et spécifiquement formés à un métier qu'en définitive ils n'exerceront pas" et les magistrats proposent donc de mettre en place des concours avant ou au début des masters.

En outre, "plus de 70% des enseignants recrutés au mois de juin précédent n'avaient aucune expérience de l'enseignement. Or les conditions de leur prise de fonctions à plein-temps n'ont pas fait l'objet d'une attention suffisante (...) ce nouveau dispositif a été engagé pour pouvoir tirer parti le plus rapidement possible des économies d'emploi qu'il permettait" relève la Cour des Comptes qui déplore que beaucoup de professeurs stagiaires se soient retrouvés avec beaucoup d'heures supplémentaires qu'ils n'étaient pas censés assurer. Or, "le ministère ne s'est pas doté d'instruments précis permettant de s'assurer de l'efficacité du tutorat".

Enfin, les magistrats pointent du doigt un problème assez grave : le manque de candidats qui va s'amplifier dans le futur et qui s'est déjà "réduit de plus de 50 000 inscrits, soit une baisse des inscriptions d'un tiers sur une seule année".

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb