France Politique

Présidentielle : Bayrou peut-il séduire la droite?

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Le cas François Bayrou intrigue tous ceux qui se penchent dessus : membre de l'opposition depuis presque 10ans, qui va tenter sa troisième aventure présidentielle, peut-il cette fois-ci créer la surprise et se poser en recours pour la droite? L'hypothèse séduit de plus en plus de gens.

François Bayrou est ravi après avoir entendu les nouvelles propositions de Nicolas Sarkozy dévoilées par son entretien dans le Figaro Magasine. Ravi non pas par la tenur des propositions, qu'il juge grotesques et dangereuses, mais parce que cela lui ouvre une brèche à droite qui pourrait bien lui permettre de remonter dans les sondages...quitte à voler la place de l'actuel chef de l'état?

Ce n'est pas l'hypothèse la plus probable mais on a déjà connu des surprises bien plus importants sous la Cinquième République. La vérité est simple : en droitisant à l'extrême son discours, Nicolas Sarkozy laisse la place de représentant d'une droite modérée et humaniste libre de tout candidat. Et François Bayrou serait plus qu'heureux d'endosser ce rôle d'un président de centre-droit, étranger à toute extrême.

Cette hypothèse n'est pas que le fruit de journalistes et observateurs qui s'ennuiraient. En ce moment à droite, certains esprits rétifs au virage droitier de l'actuelle majorité se met à regretter le temps de l'UDF et verrait bien son ancien dirigeant en candidat de la droite, la vraie droite. Preuve en est : on a appris aujourd'hui que d'anciens gaullistes viennent de créer un comité de soutien pour le candidat du Modem. Et ce n'est pas là une initiative de quelques âmes perdues. Non, cela concernerait une centaine de personnes, anciens compagnons de route de Philippe Séguin pour certains, membres de l'UMP et de République Solidaire aujourd'hui.

Le soutien de ces personnalités ne réside pas tant dans l'adhésion aux idées centristes, même si le principe de redressement des finances publiques leur plait beaucoup, que dans la croyance que seul François Bayrou peut battre François Hollande. Le chef de l'état est à leurs yeux complètement discrédité par son mandat, et sa danse du ventre aux électeurs du Front National ne leur plait guère. Ils voteront Bayrou en avril prochain donc, avec l'espoir qu'il accède au second tour, auquel cas sa victoire est quasiment acquise.

Une autre rumeur circule, discrète, mais tenace. Si le candidat du Modem, qui stagne pour le moment à 12-13% d'intentions de vote, remontait dans les sondages d'ici la fin du mois de février, une trentaine de députés UMP pourraient lancer un appel à voter Bayrou. Une redite du scénario de 1974, quand des députés RPR, chapeautés par un certain Jacques Chirac, avaient appelé à voter UDF (et donc Giscard), contre le candidat RPR Jacques Chaban-Delmas. Un appel des 43 qui avait carrèment expulsé Chaban du second tour et permis la victoire de Giscard. L'histoire pourrait-elle se répéter?







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb