Hauts-de-Seine (92) Politique

Départementales : la droite confortée dans les Hauts-de-Seine

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

Avec cinq binômes élus dès le premier tour, la droite, déjà bien installée, espère remporter encore plus de sièges au Conseil général des Hauts-de-Seine que lors de la précédente mandature.

Dans un département qu’elle n’a jamais su conquérir, la gauche devrait ressortir encore plus affaiblit que ce qu’elle ne l’était déjà dans les Hauts-de-Seine, et la droite encore plus confortée. Le fief de Patrick Devedjian et avant lui de Nicolas Sarkozy, a massivement voté pour des binômes de droite. Au point que celle-ci espère bien asseoir sa domination dimanche prochain. L’un de ses responsables confiant au journal Le Parisien espérer qu’aucun candidat socialiste ne siègera au Conseil général après le second tour.
 

Le Conseil général sortant est composé de 23 conseillers généraux UMP, 8 du PC, 7 du PS, 4 de la Majorité présidentielle, 3 DVD et 1 EELV.

Ce qu’il faut retenir du 1er tour :

  • La droite en position de force
     

Sur les 23 cantons des Hauts-de-Seine, il y aura 16 affrontements entre des binômes de droite et de gauche. Celui de Clichy-la-Garenne, seule ville du département dirigée par un maire socialiste, pourrait être l’un des rares où un binôme du PS sera en mesure de l’emporter face à celui de la droite au second tour. Dans la quasi-totalité des autres cantons, les binômes de droite sont en position de force. A Levallois-Perret, le second tour opposera même deux binômes de droite. Celui de Loïc Leprince-Ringuet et Sylvie Ramond pour l’Union de la droite et celui de Frédérique Collet et Arnaud De Courson pour Divers Droite.
 

  • Cinq binômes élus dès le premier tour
     

Preuve de cette domination dans le département : cinq binômes de droite sont élus dès le premier tour. Patrick Devedjian, le président sortant du Conseil général en fait partie avec sa colistière Véronique Bergerol pour le canton d’Antony. Les autres binômes de la droite élus au premier tour se trouvent dans le canton de Boulogne-Billancourt 1, Châtenay-Malabry, Neuilly-sur-Seine et Saint-Cloud.
 

  • Un seul binôme FN au second tour
     

Dans les Hauts-de-Seine, où le taux de participation (46,11%) est légèrement inférieur à la moyenne nationale, le Front National n’a pas su trouver autant d’électeurs que dans d'autres départements français. Seul un binôme du parti frontiste sera présent au second tour dimanche prochain. Ce sera dans le canton de Gennevilliers, où le duo composé de Tommy Anou et Lucia Laporte fera face à un binôme du Front de Gauche représenté par Elsa Faucillon et Gabriel Massou. Ces derniers ayant terminé largement en tête au premier tour avec 44,03% des voix du canton contre 19,45% pour le FN.
 

  • Les résultats complets dans les Hauts-de-Seine
     

Union de la droite – 30,84%

UMP – 13,85%

Divers Droite – 4,87%

UDI – 0,37%

Modem – 0,42%
 

PS – 16,43%

Union de la Gauche – 5,08%

Divers Gauche – 5,26%

EELV – 3,47%

Front de Gauche – 5,28%

Parti Communiste – 0,44%
 

FN – 12,89%
 

Divers – 0,32%
 

Debout la France – 0,25%







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb