Hauts-de-Seine (92) Politique

Suresnes : un sympathisant PS porte plaine contre un élu UMP

Publié le  Par Julie Catroux

image article

Médiapart

Un photographe a porté plainte contre un élu UMP de Suresnes (Hauts de Seine) et un responsable local des jeunes UMP, qu’il accuse de l’avoir agressé.

 

Samedi dernier, un photographe, sympathisant PS a été appelé par un élu socialiste pour faire des clichés d’un stand mis en place par des responsables UMP sur le marché de la ville. Les militants socialistes dénoncent une possible infraction du code électoral mettant le doigt sur le fait que toute propagande est interdite après la fin de la campagne officielle du premier tour. « La campagne électorale pour le premier tour prend fin le vendredi 20 avril 2012 à minuit. Passée cette date, tout acte de propagande à visée électorale est interdit sur l'ensemble du territoire de la République » explique les militants PS.

 

L’élu UMP, Louis-Michel Bonne dément avoir porté un  coup au photographe, Najib Slassi, qui s’est vu prescrire trois jours d’interruption temporaire de travail. M. Slassi accuse M. Bonne et M.Corvis de l’avoir suivi et violenté alors qu’il s’éloignait. "Ils m'ont demandé qui j'étais et m'ont empêché de rentrer chez moi. Ils m'ont jeté au sol. Louis-Michel Bonne m'a insulté, molesté tandis que Yohann Corvis m'immobilisait et prenait des photos avec son portable. Je protégeais mon appareil photo, qu'ils voulaient récupérer » raconte le photographe de 32 ans. L’élu UMP affirme avoir dit au photographe de ne pas s’en aller et l’avoir menacé d’appeler la police mais nie toute violence.

 

Le parti majoritaire risque une amende de 3 750 euros en cas d'actes de propagande électorale: "Nous ne distribuions pas de tract, nous ne risquons pas de faire invalider l'élection du président de la République à cause d'une affiche de 'La France forte'." Se défend l’élu. L'unité médico-judiciaire de l'hôpital de Garches a constaté chez M. Slassi "une ecchymose compatible avec des traces de doigts" et des blessures du "rachis cervical", confirmant le diagnostic réalisé samedi à l'hôpital Foch de Suresnes. M. Slassi a déposé plainte pour "violence volontaire en réunion et tentative de vol". M. Bonne parle de "chamailleries" et dit envisager une plainte pour calomnie.

 

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb