Hauts-de-Seine (92) Politique

Tout le monde veut Jean-Christophe Fromantin.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

L'actuel maire de Neuilly, candidat à la députation qui s'est fait connaitre en ravissant le fief de Nicolas Sarkozy au nez et à la barbe de l'UMP, est l'objet depuis quelques temps de multiples attentions de la part du centre.

Jean-Christophe Fromantin, le nouvel homme politique à la mode dans les Hauts-de-Seine. Il avait fait irruption sur la scène politique du département en s'imposant à la mairie de l'ancien fief de Nicolas Sarkozy, contre le candidat investi à l'UMP, puis lors des cantonales en 2011, quand il avait battu à plate couture la candidate de l'UMP. La même année il a été nommé élu local de l'année et il est aujourd'hui candidat à la députation dans la sixième circonscription des Hauts-de-Seine. Nouvel homme politique fort du département, il fait l'objet d'une surveillance accrue de la droite et du centre dans le 92.

Se situant au centre droit de l'échiquier politique, Jean-Christophe Fromantin ne fait pas campagne sous l'étiquette de l'UMP, ce qui agace prodigieusement le parti de l'ancienne majorité présidentielle. Or cette indépendance politique, à l'heure où le centre aura bien du mal à constituer un groupe parlementaire indépendant, plait beaucoup à certains dirigeants qui se relaient depuis quelques jours auprès du maire de Neuilly pour tenter de l'attirer dans leur camp.

Selon les informations du Point, le maire a rencontré plusieurs leaders centristes dont Jean-Louis Borloo, Hervé Morin et Jean-Christophe Lagarde qu'il a donc reçus, mais avec qui il n'est pas forcément prêt à s'allier politiquement. "On ne monte pas un groupe en quelques semaines...Et puis le mot centre est complètement galvaudé. Il faut redéfinir, réécrire cette famille politique. Lui donner un sens, ne pas le réduire à une force d'appoint, une force de compromis" explique-t-il au même magazine. Dès lors, cela semble difficile de le voir intégrer le groupe de l'une de ces formations, même si la question de son futur groupe parlementaire va se poser. Non affilié à l'UMP, l'ambitieux maire de Neuilly va-t-il intégrer le groupe de la droite ou rester totalement indépendant de toute formation politique ? Affaire à suivre.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb