Grand Paris Politique

Jean-Paul Huchon réclame 232 millions d'euros

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Dans l'affaire des marchés truqués, le président du Conseil Régional d'Ile-de-France réclame 232 millions euros de dommages et d'intérêts.

Jean-Paul Huchon a assigné devant le TGI de Paris douze entreprises, dont Eiffage ou Vinci, qui s'étaient réparties des marchés de rénovation et de construction d'établissements scolaires entre 1988 et 1997 dans les affaires des marchés truqués d'Ile-de-France. Début 2010, l'élu socialiste avait déjà assigné ces entreprises devant la justice pour cette affaire où il avait été constaté, par le conseil de la concurrence, que les devis avaient été surévalués, avec la complicité du conseil régional RPR de l'époque. Et si en mai 2007 les entreprises en question avaient du payer 47 millions d'euros à l'état, la région n'avait rien récupéré, d'où la démarche du président du conseil régional.

Le conseil régional attaque ces entreprises au motif que les franciliens n'ont pas reçu réparation des dommages subis. Les contrats ayant été gonflés artificiellement de 12% en moyenne, les sommes demandées ne peuvent excéder 232 millions, ce que réclame donc Jean-Paul Huchon.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb