Grand Paris Politique

Un héritier du trône de Roumanie dans les Yvelines

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Jean-François Caracci

Il serait le fils incestueux du roi Michel 1er de Roumanie et de sa fille Sophie. Il est né en Roumanie le 23 avril 1981. Historien et marchand d'art sacré, il vit à Bonnelles (Yvelines).

Appelez-le prince de Grèce. Il a été reconnu par l'église byzantine et fait l'objet d'un débat public en Roumanie. Pour lui, sa filiation avec le vieux roi Michel 1er, destitué en 1947 et revenu en 1997, décédé le 5 décembre 2017 en Suisse, est prouvée par une étude d'ADN menée en Suisse. Jusque là, on pensait que Margareta, fille aînée de Michel 1er, hériterait du titre et de la fortune royale (château, tableaux...) mais Jean-François Caracci est bien décidé à faire valoir ses droits. Il explique sur 78Actu (il a aussi une page Facebook): 

« Je suis le fils incestueux du roi et sa fille, Sophie de Roumanie. Je suis né le 23 avril 1981 en Roumanie. J’ai été placé dans un orphelinat puis adopté par une riche famille franco-italienne, les Caracci. À l’orphelinat, la Securitate a classé mon dossier personnel « très secret ... Les infirmières de l’orphelinat savaient qui j’étais. Elles m’appelaient "le petit prince" et se comportaient de façon très spéciale avec moi. »







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb