Grand Paris Politique

Presse et police : comme une légère brouille

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Gabriel Brisé

Durant les manifestations sont apparus des journalistes équipés de masques à gaz, reporters engagés, parfois (souvent) victimes de tirs de LBD. Un syndicat est allé jusqu'à désigner des cibles...

Un  étonnant tweet révélé par Sputnik, l'agence russe qu'on ne présentera pas non plus en modèle du genre mais qui a signalé cette dénonciation du Syndicat indépendant des commissaires de police (SICP)... Le 8 décembre, le SICP désigne cinq journalistes hostiles à la police en entretenant un climat de haine à son égard...


 


Le lien est fait avec les dénonciations de policiers poursuivis jusqu'à leur domicile par des activistes hostiles. Qui sont les journalistes accusés ? Il suffit de suivre les liens vers leurs comptes Twitter...
 

- David Dufresne est auteur du livre Dernière Sommation, publié chez Grasset..


- Taha Bouhafs, qui s'affiche "journaliste des luttes", travaille pour le site web d'information Là-bas si j'y suis, sur abonnement mais avec des articles libres, héritage d'une émisssion d'info de France-Inter, dit Wikipedia.


- Gaspard Glanz, 32 ans, qui s'est signalé par un très vilain geste avec un doigt et a été condamné le 15 novembre à 3.000 € d'amende, est aussi gérant du site d'info Taranis News. Wikipdia si on cherche Taranis, redirige vers Gaspard Glanz.


- Alexis Poulin a créé le média Le Monde moderne. Il s'y présente ici. Article du jour : "Contre le président de la violence". Citation : « Le livre d’Emmanuel Macron s’intitulait "Révolution" et ne parlait que de lui, le livre que les Français vont écrire s’appellera "Résistance"et ne parlera que de nous. »


- LeGénéral est un compte Twitter anonyme publiant des vidéos de manifestations, de heurts avec les forces de l'ordre aussi, avec des commentaires débutant par "Hallucinant, Inédit, Violences policières, Immonde..." Les vidéos sont vraies, évidemment. On n'est plutôt là dans la dénonciation que dans le journalisme : ce n'est pas signé.


Des blessés

Sur son compte Twitter, Gaspard Glanz (à gauche) "documente" le suivi de sa blessure...



Des journalistes plutôt de gauche qui n'aiment pas la police, ce n'est pas très nouveau... Sauf que les tirs de LBD se multipliant, on s'aperçoit qu'ils en sont victimes. Le jeudi 5 décembre,  lors de la manifestation à Paris contre la réforme des retraites, Gaspard Glanz et Taha Bouhafs ont été blessés. Ils n'ont pas été les seuls...
 

On trouvera sur le compte Twitter de Gaspard Glanz plusieurs témoignages... Il s'est même créé, en novembre, un compte  collectif Reportersencolère. Libération titre aussi, le 9 décembre, "De nombreux journalistes visés et blessés"... Le Figaro, le 5 décembre : "Retraites : trois journalistes blessés..." Télérama, le 6  décembre :  "Manif du 5 décembre : de trop nombreux cas de violences policière contre la presse"


Quelques images de ces violences...



 


 

Une étonnante proposition de loi


Le sénateur Jean-Pierre Grand (Les Républicains), originaire de Montpellier (Hérault), a déposé une proposition de loi visant à sanctionner la diffusion d'images des forces de l'ordre « en l'absence de leur accord », ce qui ruinerait toute possibilité de journalisme en manifestation. Voici ce texte...


 

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb