Paris (75) Société

Ras-le-scoot déclare la guerre aux scooters et motos

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Ras le scoot

Ras le scoot, apparu vendredi 20 avril, est un collectif qui dénonce l'usage des deux-roues motorisés à Paris, les accusant de pollution, de stationnement anarchique et de comportement abusif.

Le collectif Ras-le-scoot est constitué de différents associations comme Respire, Rue de l'Avenir ou Vélorution, toutes sans véritable assise populaire. C'est une mouvance écolo qui justifie la politique "verte" de la Mairie de Paris. Voici leurs revendications...
 

  • Libérer immédiatement tous les trottoirs et démontrer une volonté politique de ne plus y tolérer les 2RM, en dehors des places qui leur sont réservées. Tarifer le stationnement des 2RM, car la gratuité dont ils bénéficient est injustifiée au vu des nuisances liées à ce mode de transport. Le stationnement payant pour les 2RM instauré à Vincennes et Charenton est une mesure de bon sens qui mérite d’être généralisée à Paris et dans les autres communes de petite couronne.
  • Ne plus créer d’emplacements de stationnement pour les 2RM et supprimer le stationnement des 2RM dans les zones de rencontre et à l’approche des passages piétons, au profit des parkings souterrains sous-utilisés.
  • Faire respecter les règles du code de la route et sanctionner les 2RM qui circulent dans les bandes et pistes cyclables, couloirs de bus, aires piétonnes et sur les trottoirs. La mairie peut utiliser à cette fin ses nouvelles compétences en matière de police de la circulation et nous saluons la volonté qu’elle exprime d’aller dans ce sens.
  • Contrôler la pollution atmosphérique et sonore, avec immobilisation des engins qui dépassent les normes ou qui ne respectent pas la réglementation Crit’Air.
  • Réglementer les services de livraison "à vélo" qui ont souvent recours à des livreurs à 2RM, conduisant dangereusement avec des engins non homologués.


Une campagne de délation


L'activité du collectif sur Twitter est essentiellement, photos ou vidéos à l'appui, de la dénonciation de contraventions... 


 


Un face à face


La chaîne BFMTV a fait se rencontrer les porte-parole de la FFMC et de Ras-le-scoot.
 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb