Paris (75) Société

Smovengo : début des entretiens avant licenciement

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

La société Smovengo, qui gère le nouveau Vélib Métropole, semble vouloir se séparer des salariés grévistes. Ce lundi 4 juin ont commencé des entretiens qui peuvent précéder des licenciements.

Convoqués par la direction de Smovengo, environ 40 salariés sont menacés de licenciement. La grève, depuis un mois et demi, étant jugé illégale car sans préavis, ils doivent, à partir d'aujourd'hui, être reçus en "entretien en vue de sanctions disciplinaires pouvant aboutir à un licenciement". La situation s'est tendue vendredi, avec un piquet de grève à Alfortville, devant le siège de Smovengo. Ce lundi, la police attendait aussi les salariés convoqués. Les entretiens dureront jusqu'à jeudi.


Les salariés ont eu la surprise de voir que la police était sur place (photo Sud Commerce). 


Les responsables syndicaux ont publié un communiqué expliquant leur position.



 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb