Hauts-de-Seine (92) Paris (75) Société

Le collectif « Sauvons les riches » décore Jean Sarkozy

Publié le  Par Paris Dépêches

image article

©sauvons les riches

Jean Sarkozy, fils à papa le plus connu de France... Le 22 avril, le mouvement « Sauvons les riches » lui a remis son diplôme en main propre au Rotary Club (16e arrondissement). Le conseiller général des Hauts-de-Seine est doué : il a décroché la mention « Balkany »

Le collectif « Sauvons les riches » a frappé fort... Le mouvement contestataire et pacifiste a réussi à pénétrer dans le Rotary Club (16e arrondissement) pour remettre un diplôme « fils à papa » à Jean Sarkozy. Le conseiller général des Hauts-de-Seine (UMP) a semblé prendre la chose avec humour... Il faut dire que la récompense est assortie d'une mention « Balkany » qui souligne la qualité du travail du lauréat. Le collectif n'avait pas lésiné sur les moyens : une sono diffusait le générique de Dallas (« Ton univers impitoyable... ») au moment le plus émouvant de la cérémonie. Le fils de... a trouvé le happening intéressant : « C'est bien joué, je suis ravi de discuter avec vous ». Mais l'échange n'a pas été bien loin puisque, d'après Manuel l'un des chefs de file de « Sauvons les riches », « des gros bras ont rendu l'ambiance virile et tendue autour du fils du président ». Ce dernier n'a d'ailleurs pas eu le temps de recevoir son « pack de retour sur Terre » (des tickets de métro, des aliments de base et un livre sur la vie des stagiaires...)

D'autres personnalités seront bientôt piégées Jacques Séguéla, visé lui aussi par le collectif il y a quelques jours, avait été plus réceptif : «on a même pu discuter avec lui » raconte Manuel. « Il a d'ailleurs accepté avec le sourire une montre bon marché  » (clin d'œil à la sortie du publicitaire qui a déclaré le 13 février sur France 2 : « Si à 50 ans on n'a pas de Rolex, on a raté sa vie », ndlr). Et d'autres VIP fortunées figurent déjà sur la black liste de « Sauvons les riches ». « Notre cible sont les Français qui gagnent plus de 40 000 euros par mois, ils sont un sur 1 000 ». Et Manuel d'ajouter « notre message est simple : la richesse n'est pas un but en soi. Nos amis les riches sont accros à un mode de vie destructeur, non-généralisable et... triste. Nous demandons d'ailleurs l'instauration d'un revenu maximal autorisé européen ». Attention : le groupe contestataire annonce qu'il n'hésitera pas à frapper chez les anonymes qui roulent sur l'or « sur des yachts ou dans des grands hôtels »... Gens aisés, tremblez.

Photo : ©sauvons les riches







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb