Paris (75) Société

Vandalisme anti-gay : c'était un militant LGBT

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Il existe dans Paris une plaque à l'endroit où furent brûlés les deux derniers condamnés pour homosexualité. Elle a été récemment vandalisée... Mais par un militant gay !

Comme la plaque dégradée est invisible, là voilà, ci-dessous, en photo. La plaque raconte très bien les faits : en 1750 eut lieu ici la dernière exécution publique d'homosexuels. La Révolution -et non François Mitterrand en 1982 comme on l'explique sottement ailleurs- a ensuite dépénalisé l'homosexualité.


La plaque posée en 2015 (photo DR).

 


Ce week-end, sans doute le dimanche 5 août, Christophe Martin, sympathisant Front national, au vu de sa page Facebook, serait passé à l'action, selon le journal Valeurs actuelles, auprès de qui il a revendiqué son geste.
 

« Je suis arrivé sur les lieux vers 3h30 du matin après avoir bu une bière », précise Christophe Martin.


Le texte des tracts trouvés sur place dit : "Pour faire un enfant, je suis un homme, pas un gay." Christophe Martin trouve « excessives » les revendications du milieu LGBT (lesbiennes, gay, bi et trans) et s'oppose à l'adoption par les couples gay, aux "Gay Games" qui continuent à Paris jusqu'au 12 août, à la présence de drapeaux gay sur l'Assemblée nationale, etc.

 

Christophe Martin (copie d'écran Facebook, 2014).

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

TOBBY

15/08/2018 07:39

Les psychiatre me jugent bien. Je bosse connard. J ai des amis. Je fais du sport. Je vis et je m aime.
Je suis le mec gay qui a vandalisé la plaque.

Je propose un parrain géniteur sur acte de naissance des enfants de lesbiennes et adoption simple améliorée avec héritage ou pas héritage. A la place de l adoption plénière.
Je propose une gpa avec une soeur ou une belle sœur.
Pourquoi cela ferait t il de moi un gay homophobe ??
Et bien sûr des poursuites pour ceux qui achètent des gamètes ou louent des ventres même en inde ou aux usa

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

15/08/2018 07:39

Les psychiatre me jugent bien. Je bosse connard. J ai des amis. Je fais du sport. Je vis et je m aime.
Je suis le mec gay qui a vandalisé la plaque.

Je propose un parrain géniteur sur acte de naissance des enfants de lesbiennes et adoption simple améliorée avec héritage ou pas héritage. A la place de l adoption plénière.
Je propose une gpa avec une soeur ou une belle sœur.
Pourquoi cela ferait t il de moi un gay homophobe ??
Et bien sûr des poursuites pour ceux qui achètent des gamètes ou louent des ventres même en inde ou aux usa

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb