Paris (75) Société

La trottinette et les rollers tuent

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

fb

Le nombre de blessés lors d'accidents de trottinette ou de rollers a augmenté de 23%, en France, de 2016 à 2017.

De 231 blessés en 2016, on est passé à 284 et, malheureusement, 5 tués en 2018. Selon Le Figaro, les départements les plus dangereux sont Paris (47 blessés), la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine.

A l’image de ceux qui circulent à vélo et se croient (pas tous quand même…) tout permis (sans jeu de mots…) ignorant les règles élémentaires du code (non respect des feux tricolores, des stops (en province car à Paris il n’y en a pas), traversée à "donf" des carrefours (etc…), les trottinettistes (appelons les comme ça) rivalisent d’imprudences dans les rues des villes,  voire pour certains adeptes en campagne (si, si, j’en ai vu un…). Mais s’il n’y avait que dans les voies réservées à la circulation, les rues et routes… Non content de toutes ces incivilités sur la voie publique, les voilà maintenant qui menacent la sécurité des piétons. Imaginez seulement, une trottinette lancée à près de 25 km/h  (certaines poussent jusqu’à… 40 km/h !) sur un trottoir et les risques de collision avec un passant X, une personne âgée ou handicapée ou de l’accro à son téléphone portable qui marche parfois en zig-zag… Sans compter bien sûr les chutes dûes à une mauvaise manœuvre ou à un revêtement défectueux dudit trottoir…

Tout cela pour dire que  depuis leur retour en grâce chez les adultes qui voient là un moyen de se rappeler de leur enfance, les accidents se multiplient. Et selon une enquête du Parisien/Aujourd’hui en France (11 octobre) dont la « cellule data a exploité les données de la Sécurité routière » le bilan serait en 2017 de 284 blessés et 5 tués en trottinette (et roller qui est associé) à ce mode ‘’tendance’’ de déplacement.

Des chiffres inquiétants. Bien entendu, Paris arrive en tête dans ces inquiétants chiffres avec 49 blessés et tués et une augmentation de 19,51% entre 2016 et 2017. La capitale est d’ailleurs suivie par la Seine-Saint-Denis (33 tués ou blessés et +50%), les Hauts-de-Seine (26, +13,04%). Ensuite, le Rhône  (23, +21,93%) et le Val-de-Marne (20 tués) mais une diminution de près de 26%.comme d’ailleurs l’Essonne (-10%).Au total, 1378 accidents de trottinettes et rollers ont été constatés en cinq ans. Et l’on n’évoque pas les planches à roulettes ou, nouvelle mode, les monoroues (tous électriques) qui défient les lois de l’équilibre
Les pouvoirs publics ont donc décidé d’agir. Le projet de loi d’orientation des mobilités va, explique le quotidien, définir un cadre dont l’essentiel sera l’interdiction de circuler sur les trottoirs et l’autorisation de fréquenter les pistes cyclables voire dans certains cas la chaussée. Et à Paris, la municipalité entend rapidement recadrer cette pratique qui jusqu’à présent bénéficie d’un flou juridique.

Reste à savoir si ce n’est pas au niveau de l’incivilité et du tout-permis qu’il faut réfléchir et agir. Mais là, c’est une autre histoire…







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb