Paris (75) Société

Manifestation le 10 novembre contre l'islamophobie

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Islam&Info

Un appel a été lancé le 1er novembre dans le journal "Libération", pour une "marche contre l'islamophobie", le 10 novembre à Paris.

A l'origine de cet appel, on trouve  : Madjid Messaoudene (élu de Saint-Denis -93) ; la plateforme L.e.s. Musulmans ; le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) ; le Comité Adama; le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) ; l’Union communiste libertaire (UCL) ; l’Union nationale des étudiants de France (Unef), Taha Bouhafs (journaliste)... Le lieu de la manifestation n'est pas encore défini, signale Démosphère.


La dernière manifestation contre l'islamophobie, place de la Nation, le 27 octobre (photos Islam & Info).


Madjid Messaoudene, élu Front de gauche, chargé de l'intégration et de l'égalité sociale, s'est signalé par plusieurs prises de position publiques, notamment contre la stigmatisation des Algériens et le "couvre-feu" en Seine-Saint-Denis lors de la finale Algérie-Sénégal de la Coupe d'Afrique des nations, en juillet, mais aussi pour le boycott du chanteur Enrico Macias, annoncé en concert à Casablanca, en février : « J'espère qu'il ne se produira plus dans aucun pays arabe. Le Maroc ne doit pas le laisser jouer. »


Madjid Messaoudene (copie d'écran).


Les raisons de la marche


Voici un extrait de la tribune publiée dans Libération.


Puisque les discours et déclarations d’intention ne suffisent plus, parce que l’heure est grave : le 10 novembre à Paris nous marcherons pour dire :
 

- STOP aux discours racistes qui se déversent sur nos écrans à longueur de journée, dans l’indifférence générale et le silence complice des institutions étatiques chargées de lutter contre le racisme.

- STOP aux discriminations qui visent des femmes portant le foulard, provoquant leur exclusion progressive de toutes les sphères de la société.

- STOP aux violences et aux agressions contre les musulmanes et les musulmans, qui se retrouvent progressivement déshumanisés et stigmatisés, faisant d’eux des terroristes potentiels ou des ennemis de l’intérieur.

- STOP aux délations abusives jusqu’au plus haut niveau de l’Etat contre des musulmans dont le seul tort serait l’appartenance réelle ou supposée à une religion.

- STOP à ces dispositifs de surveillance de masse qui conduisent à une criminalisation pure et simple de la pratique religieuse.


Les conséquences, notamment pour des salariés licenciés et des familles déstabilisées, sont désastreuses et ne peuvent plus être tolérées. Cette criminalisation se fait au détriment des libertés fondamentales et des principes les plus élémentaires d’égalité censés guider notre pays.

Nous, musulmans ou non, disons STOP à l’islamophobie et nous serons nombreux pour le dire ensemble le 10 novembre prochain à Paris.

Nous appelons toutes les organisations, toutes les associations, tous les collectifs, toutes les fédérations de parents d’élèves, tous les partis politiques, toutes les personnalités, tous les médias, toutes les personnes solidaires à se joindre à cet appel solennel et à répondre présent à la marche du 10 novembre prochain.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb