Paris (75) Société

Motos, scooters : non au stationnement payant

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Moto Magazine

Pierre-Yves Bournazel, élu du 18e arrondissement, propose au Conseil de Paris de rendre le stationnement des motos et scooters payant. La Fédération des motards en colère lance une pétition.

Du 12 au 14 novembre, le Conseil de Paris sera saisi de cette proposition : faire payer le stationnement des deux-roues motorisés. Il y en aurait « de 100.000 à 150.000 circulant chaque jour » dans la capitale. La Fédération française des motards en colère (FFMC) a donc lancé une pétition s'adressant aux candidats aux prochaines municipales et intitulée "Stationnement 2-roues motorisés gratuit : pourquoi ?" La pétition a atteint 3.000 signatures le vendredi 8 novembre. Elle approche 6.000 ce lundi 11 novembre au soir.


228 jours travaillés par an
 

Déjà, Charenton-le-Pont et Vincennes font payer le stationnement des motos et scooters. Le tarif envisagé pour Paris serait de 1,30 € l'heure dans le centre et 0,80 € l'heure dans les arrondissements périphériques, révèle Moto Magazine. Cela intéresse ceux qui viennent à Paris travailler à moto ou scooter. Il y a 228 jours travaillés par an, en principe. 


Pour les résidents, le coût serait de 0,50 € par jour (contre 1,50 € en auto), plus 45 € pour la carte de stationnement résidentiel. Les tarifs actuels du stationnement sont sur le site Paris.fr
 

La réunion de la FFMC jeudi 7 novembre.

 

Les arguments pour le stationnement gratuit


Réunie ce jeudi 7 novembre, la FFMC n'a pour l'instant pas décidé d'autre action que la pétition. Elle demande le maintien du stationnement gratuit aux motos pour les raisons suivantes : 


- le 2RM est une des solutions à la fluidité du trafic de par son faible encombrement en circulation ;

-en stationnement, il optimise l’espace public ;

- le 2RM est le seul véhicule qui ne coûte rien à la collectivité, il n’a jamais bénéficié d’aide fiscale (sauf électrique) et ne nécessite pas d’infrastructure spécifique ni d’espace de circulation dédié ;

- un budget de 900 € minimum par an pour le stationnement (selon les tarifs en vigueur à Charenton) risque de créer un report vers des transports en commun déjà saturés ;

- le 2RM est une solution pour les usagers ayant dû abandonner la voiture et n’ayant pas d’autres alternatives viables.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb