Paris (75) Société

Des éoliennes à Paris ? La fausse bonne idée

Publié le  Par Paris Dépêches

image article

© Tao turbines

Denis Baupin, adjoint au maire de Paris en charge de l'Environnement, a lancé l’idée il y a quelques semaines, d’installer de mini-éoliennes sur les toits de la Capitale. Le but : "diminuer la facture d'électricité pour quelques immeubles collectifs". Bonne idée ou gadget ? Pour Alain Argenson, membre de l’association Ile-de-France Environnement (IDFE)… c’est bien un gadget.

Paris dépêches : De petites éoliennes posées sur les toits, cela pourrait permettre de faire des économies…

Alain Argenson : Pas vraiment. Les prix d’installation et d’entretien seraient trop élevés et l’électricité fabriquée par les éoliennes ne pourrait pas compenser ces dépenses. En plus, les éoliennes devront être des modèles réduits… Problème : plus c’est petit, plus c’est cher, c’est comme ça. Je ne vois pas pourquoi les propriétaires choisiraient cette option. Acheter son électricité à EDF est plus rentable, c’est sûr.

Techniquement, est ce vraiment réalisable ?

Oui. Mais il faudrait installer les machines au bord des immeubles, sinon on a très peu de vent… L’effet esthétique ne sera pas du meilleur goût. Sur des toits terrasse à la limite c’est possible, mais sur des immeubles haussmanniens, je ne vois pas comment on peut faire.
Puis c’est compliqué vous savez une machine qui tourne, il faut l’entretenir, la réparer. Techniquement et économiquement, c’est très délicat. Enfin, il faut savoir que la puissance des éoliennes dépend de la circonférence des pales. Mini-éoliennes, mini production.

Y a-t-il une alternative ?

Oui, les panneaux photovoltaiques. C’est facile d’entretien : c’est la pluie qui les nettoie. Autre avantage : on ne les voit pas, pas besoin de les mettre au bord des toits… Alors, c’est vrai que c’est encore très cher, mais ça baisse considérablement tous les mois. En plus, les améliorations techniques sont rapides… Je pense que la Ville de Paris devrait se pencher sur cette innovation plutôt que sur les mini-éoliennes.
L’avenir ce sont aussi les toits végétalisés, pour l’isolation thermique c’est parfait.

Alain Argenson prépare actuellement une conférence sur les énergies renouvelables dans le bâtiment. Elle se tiendra à Paris le 12 décembre. http://www.idfe.org

Photo : © Tao turbines







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb