Paris (75) Economie

Anne Hidalgo veut regrouper les achats des capitales européennes pour faire des économies

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

Parti socialiste - flickr

Lors d’une réunion avec ses homologues européens à Rome le 1er octobre, la maire de Paris Anne Hidalgo a proposé d’effectuer des commandes groupées pour les équipements municipaux afin de réaliser des économies d’échelle.

Commander plus, pour économiser plus. Voilà ce qui pourrait être le nouveau slogan d’Anne Hidalgo pour convaincre ses homologues européens. Le 1er octobre dernier, lors d’une réunion des maires des capitales européennes à Rome, l’édile de Paris leur a proposé de regrouper leurs achats afin de peser davantage lors des négociations avec les grandes entreprises.  

Economies d’échelle

Lors de la campagne pour les municipales, Anne Hidalgo avait promis de mener des négociations resserrées avec les fournisseurs de la Ville pour faire baisser les prix. Pour atteindre son but, elle parie sur la réalisation d’économies d’échelle. Le principe est simple : plus la commande est importante, moins la facture est élevée. D’autant qu’ « en se regroupant, nous disposerons évidemment d’une force de frappe et de discussion supplémentaire », explique aux Echos le directeur de cabinet de la maire de Paris, Mathias Vicherat. Cette politique de mutualisation des achats existe déjà en France, mais à une échelle moindre, « par le biais des intercommunalités » notamment, indique la mairie.

Environnement

Pour être efficace, la stratégie ne peut cependant pas s’appliquer à tous les équipements municipaux. Alors que Paris s’apprête à accueillir la Conférence sur le climat en 2015, Anne Hidalgo souhaite « cibler, dans un premier temps, les dépenses environnementales ». Trois types de commandes sont convoités : les véhicules électriques, les bus scolaires et les équipements visant à lutter contre la précarité énergétique. Si la stratégie fonctionne, elle pourrait s’étendre à des champs plus vastes et à d’autres villes françaises.

Stimuler Bruxelles

La maire de Paris souhaite initier la création d'un groupement européen de coopération territoriale afin de fixer le cadre juridique du projet. Car il faudra aussi convaincre l’UE. Si une directive européenne sur les marchés publics devrait, à terme, permettre la mise en place d’achats groupés, cela n’est pas une priorité à Bruxelles. Mais l’exécutif parisien, qui présentera dans les semaines à venir un nouveau plan d’économies de 150 millions d’euros, veut accélérer les choses.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb