Val-de-Marne (94) Seine-Saint-Denis (93) Hauts-de-Seine (92) Paris (75) Economie

Etats-Unis : Mitt Romney est mis en difficulté

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Mitt Romney pourrait-il ne pas être le candidat républicain à l'élection présidentielle ? Il était le favori, et pourtant, toute une série d'événements viennent bouleverser sa place de numéro 1 dans les sondages.

La semaine n'a décidément pas été bonne pour Mitt Romney. Alors qu'au lendemain du caucus au New Hampshire, qui le donnait grand vainqueur et qui faisait croire que la primaire républicaine était déjà jouée et qu'il serait le prochain candidat républicain à l'élection présidentielle, une série de revirement menace sa position de favori et pourrait lui faire oublier tout rêve d'investiture.

C'est d'abord la polémique sur la feuille d'impôts qui lui a fait perdre des points dans les sondages et qui porte un sérieux coup à son crédit. Mis en difficulté lors d'un débat par les autres candidats qui insistaient pour qu'ils publient sa feuille d'impôts, comme la tradition le veut, le républicain a du obtempérer et les américains ont ainsi appris qu'il ne payait que 15% d'impôts et a placé une douzaine de millions de dollars sur des comptes off-shore dans les îles Caïman. Et même si son porte-parole a beau assurer que ces sommes ont été placées pour "attirer des investissements étrangers" et qu'il n'en a tiré "aucun profit personnel", le mal est fait et son adversaire Newt Gingrinch remonte dans les sondages et menace sa victoire en Caroline du Sud ce week-end.

Avec une fortune estimée entre 190 et 250millions de dollars, Mitt Romney apparait comme extrêmement déconnecté des problèmes des américains, alors que ceux-ci subissent la crise de plein fouet. Mais d'autres éléments encore sont venu saper ses intentions de vote. Ainsi, l'annonce cet après-midi de la victoire de Rick Santorum au premier caucus, dans l'Iowa, vient lui porter en coup. Alors qu'il pensait avoir remporté le vote avec 8 voix d'avance, un recompte a permis de réaliser qu'il n'en était rien et qu'au contraire Santorum le devance là-bas de 34 voix.

Le soutien déclaré de l'ancien candidat John McCain cette semaine ne lui sera pas non plus d'un grand avantage dans la mesure où des internautes ont déniché un rapport anti-Romney, datant de 2008, et écrit par ...McCain qui à l'époque était son adversaire. Le rapport, 200pages de lecture environ, pointe du doigt tous les défauts du candidat : manque d'expérience en politique étrangère, augmentation des dépenses quand il était gouverneur du Massassuchetts de 24% ou encore absence d'avis fixe sur tous les sujets.

Dernier revirement enfin, le désistement de Rick Perry cet après-midi qui rallie Newt Gingrinch et va donc lui apporter quelques points. Ce dernier d'ailleurs pourrait remporter le caucus de Caroline du Sud tant il rattrape le favori dans les sondages. La primaire républicaine pourrait donc réserver quelques surprises...







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb