France Economie

Moscovici reconnaît que le déficit sera supérieur à 3,7 % en 2013

Publié le  Par Gaspar S.

image article

Parti socialiste - flickr

Le ministre de l'Economie a glissé dans un entretien au «Wall Street Journal» que le déficit public de la France sera «légèrement au-dessus» de l’objectif de 3,7% en 2013.

Si le déficit est «légèrement plus élevé» que prévu «cela veut dire qu’il y aura un chiffre légèrement au-dessus de 3,7%». Par ses mots prudents, Pierre Moscovici a concédé que la France avait de grandes chances de ne pas tenir ses objectifs en matière de déficit public pour l'année 2013.

 

Dans les colonnes du Wall Street Journal, le ministre se dit également «convaincu» que la courbe du chômage s'inversera avant le 31 décembre 2013, reprenant ainsi l'antienne de François Hollande qui – comme le premier ministre – s'est engagé sur cette inversion de la courbe. «Ce n’est pas un slogan, c’est une prévision. Je suis convaincu que cela se produira», a même lancé le ministre de l'Economie.

 

Pour mémoire : La Cour de comptes estime que le déficit des finances publiques sera plus important que prévu.

 

Rappelant les outils du gouvernement pour combattre le chômage – emplois d'avenir, quartiers cibles, contrats de génération – le ministre a concédé que la politique de l'emploi pour 2013 reposait «beaucoup sur les emplois aidés».

 

«Je reconnais que [si inversion de la courbe il y a, ndlr] c’est en partie grâce à la montée en puissance de nos politiques en matière d’emploi et pas encore grâce à la création d’emplois dans le secteur privé, car, pour cela, il faut une croissance économique plus forte», a-t-il ainsi précisé.

 

Le 27 juin dernier, la Cour des comptes avait publié une estimation dans laquelle elle évoquait un déficit qui «pourrait se situer entre 3,8 et 4,1 % du PIB». Selon ce rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques, si la croissance de 2013 n'atteint pas l'objectif du gouvernement (0,1 %), il sera difficile de se conformer aux objectifs de Bruxelles. Le FMI comme l'Insee ne voit pas la France réussir à suivre ses propres prévisions.

 

Peu de temps avait la publication de l'estimation de la Rue-Cambon, une polémique avait éclaté entre Bercy et Gilles Carrez, député UMP. Ce dernier pense que le déficit de l'Etat devrait dépasser les 80 milliards ; alors que la loi de finances est calibrée pour un déficit d'environ 62 milliards d'euros. Pierre Moscovici avait répondu que «la dépense de l’Etat a été maîtrisée en 2012 et [qu'elle] sera maîtrisée en 2013».

 

Pour mémoire : Moscovici et l'UMP s'écharpent sur la question du déficit [vidéo].







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb