Paris (75) Pratique

Périphérique : le trafic de retour à la normale après une inondation

Publié le  Par Raphaël Didio

image article

Flickr - Psgmag.net

Une inondation démarrée hier a perturbé le trafic routier sur le périphérique parisien, avant d’être rétablie ce mardi matin vers 11h30. Le point.

C’est une rupture de canalisation dans le 15e arrondissement de Paris qui a provoqué deux inondations importantes dans le sud-ouest de la capitale entre lundi midi et mardi midi. Ces inondations ont été particulièrement importantes. Près de la Porte de Sèvres, ce ne sont pas moins de 8 000m3 d’eau sur 300 m de longueur et pas moins de 1,5 m de profondeur qui ont été atteints, recouvrant les huit voies des deux périphériques.


Les deux ruptures liées


Les deux ruptures de canalisations sont ainsi liées. Une première explose dans le 15e arrondissement près du Pont de Garigliano lundi vers 13h30. A 18h, une seconde rompt également, cette fois sous le Parc des Princes dans le 16e. La rupture de la canalisation du 15e a notamment généré une pression supplémentaire sur le réseau, provoquant la rupture de la seconde canalisation. Plus petite, elle a aussi causé des dommages plus importants que la première. Cette dernière se trouve en effet à 30 mètres de profondeurs tandis que la seconde à seulement quelques mètres et surtout à côté du périphérique.


Une enquête technique d’Eau de Paris va apporter la lumière sur cette casse, mais l’acte de vandalisme semble pour le moment écarté. Heureusement, ces ruptures ont simplement causé beaucoup de bouchons et aucun blessé n’est à déplorer. Pour la consommation, le réseau touché alimente tout le 16e en eau, mais les habitants de l’arrondissement, ayant un débit plus faible, ont rapidement retrouvé une pression normale. Dans le 15e, le chantier Bouygues de Balard, futur ministère de la Défense, a lui été inondé. Mais ce matin 11h, Eau de Paris assurait que les ouvriers avaient pu reprendre le travail.


Des moyens exceptionnels déployés


Et si un entrepôt RATP a aussi été touché, ce sont bien évidemment les automobilistes qui ont pâti le plus de ces inondations. Ce mardi matin, les voies entre Porte de la Muette et Porte de Saint-Cloud sur le périphérique extérieur et Quai d’Issy et Porte de Passy pour l’intérieur ont été fermées toute la matinée. Il a fallu attendre 10h55 pour emprunter le périphérique extérieur et à 11h15, les quatre voies du périphérique intérieur étaient rouvertes.


Il a fallu le concours d’une trentaine de membres d’Eau de Paris pour identifier les deux fuites, les canaliser et gérer la régulation de la pression sur tout le réseau. Côté pompiers, il a fallu pas moins de vingt camions de pompage et une cinquantaine de pompiers qui ont travaillé toute la nuit. La Bridage des Sapeurs Pompiers de Paris a quant à lui reçu des renforts de services départementaux venus de l’Essonne, des Yvelines et de Seine et Marne. Quant à la Mairie de Paris, elle a fait appel à une société privée pour obtenir deux véhicules de pompage supplémentaire.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb