Paris (75) Pratique

Vitesse sur le périph' : Delanoë attend une réponse de Valls

Publié le  Par Gaspar S.

image article

mateoone - flickr

Le maire de Paris prône une limitation de la vitesse à 70 km/h sur le boulevard périphérique. La réponse du ministère de l'Intérieur – qui aura le dernier mot – est attendue avant la fin de l'été.

La question de la gestion du périphérique a été au cœur des débats au Conseil de Paris du mois de juillet. Afin de réduire les nuisances sonores et surtout écologiques, Bertrand Delanoë a défendu deux idées : un revêtement anti-bruit sur le périphérique – qui devrait être mis en place dès cet été – et une limitation de la vitesse pour les véhicules qui y roulent. Sur cette dernière question, rien n'est encore acté.

 

Lors des questions d'actualité de la séance du 8 juillet du Conseil de Paris, le maire a réaffirmé son intention de voir baisser la vitesse sur le périphérique : «Je suis plus déterminé que jamais à obtenir du gouvernement la réduction de la vitesse sur le périphérique à 70 km/h» a-t-il indiqué. La vitesse est pour l'heure limitée à 80 km/h mais la majorité municipale a, depuis longtemps, fait connaître son souhait de la voir réduire.

 

A lire également : Huit nouveaux radars sont annoncés sur le périphérique à l'été 2013.

 

Un telle décision nécessite désormais l'aval du gouvernement. Bertrand Delanoë a expliqué attendre une réponse de Manuel Valls d'ici la rentrée prochaine. «Le maire souhaite une réponse d'ici la fin de l'été. Le ministère de l'Intérieur a confirmé qu'il n'y était pas opposé mais qu'il laissait la concertation se dérouler», a glissé au journal Le Parisien un membre de la majorité au Conseil de la ville.

 

La limitation de la vitesse sur le boulevard circulaire est depuis longtemps dans les cartons de la municipalité. En juillet 2011, déjà, Bertrand Delanoë avait fait voter un vœu souhaitant une baisse significative des véhicules empruntant le périph' selon les recommandations du Plan de protection de l'atmosphère (PPA) pour l'Ile-de-France.

 

A lire également : Le périphérique : 40 ans et des problèmes.

 

Si les ministères de l'Environnement et des Transports se sont montrés favorables à la demande du Maire de Paris, Manuel Valls n'a toujours pas donné de réponse positive. Les associations d'automobilistes – comme 40 millions d'Automobilistes – s'opposent régulièrement à l'abaissement des vitesses.

 

Par ailleurs, la pose d’un revêtement anti-bruit sur 10 % du boulevard périphérique a été annoncée par Julien Bargeton, adjoint en charge des déplacements, des transports et de l’espace public. «Nous avons choisi de couvrir en priorité les zones les plus peuplées et les plus exposées au bruit», avait-il annoncé il y a une semaine. «Les travaux auront lieu la nuit, pendant les mois de juillet et d’août 2013», a ajouté Julien Bargeton, qui a prévu un budget de 3,5 millions d’euros dans son budget supplémentaires qui devraient permettre de poser 3,3 kilomètres d’enrobé insonorisant.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb