Paris (75) Pratique

Bientôt sept sources d'eau gazeuse dans Paris

Publié le  Par Gaspar S.

image article

Jessicathechiz - flickr

La réussite de l'opération lancée en 2010 et permettant aux Parisiens de disposer d'eau pétillante en libre accès pousse la Mairie a mettre en place d'autres sources dans la ville.

Cet été, sous les chaleurs de juillet, ils ont été nombreux ces Parisiens à se réjouir lorsque, incrédules après une longue promenade, ils tombaient par hasard sur l'une des rares sources d'eau gazeuse – et fraîche – disposées dans Paris par la municipalité. Rares est ici un euphémisme puisque seules deux bornes d'eau pétillante avaient jusqu'alors été installées.

 

Depuis septembre 2010, une telle fontaine avait pris place dans le XIIe arrondissement, dans le jardin de Reuilly. Puis, au siège de l'Eau de Paris, rue Neuve-Tolbiac, dans le XIIIe arrondissement, un second point d'eau gazeuse avait pris place. Il a fait le bonheur des promeneurs depuis le début de l'été.

 

Gourdes

 

Plus récemment encore, une troisième source a pris place dans le XVe arrondissement, à l'entrée du parc André Citroën, à l'exact opposé de la rue Neuve-Tolbiac. Cette fontaine-ci dispose d'un petit plus : à proximité du robinet d'eau pétillante, se trouve un distributeur automatique de gourdes accessibles au prix de 3 euros – payables «uniquement par carte bancaire», précise la Mairie. Les gourdes ont d'ailleurs été dessinée par le médiatique Philippe Starck...

 

Selon un communiqué de la Ville, la gourde proposée dans le parc André Citroën est «idéale pour boire de l'eau tout au long de la journée, dans ses déplacements, en la remplissant d'eau dans les fontaines parisiennes». «Réutilisable, elle permet de réduire les déchets liés à la consommation des eaux en bouteilles», vante la Mairie de Paris.

 

Bientôt sept sources pétillantes !

 

Pour les trois sites, le procédé de gazéification est le même : l’eau fraîche est obtenue par refroidissement de l’eau du réseau public à l’aide d’un banc de glace généré par un système de refroidissement. Ainsi, un échange thermique a lieu entre l’eau arrivant du réseau à environ 12°C et un glaçon à 0°C, permettant de distribuer au robinet une eau à environ 7°C.

 

 

L’eau pétillante est, elle, obtenue par adjonction de Co2 gazeux dans l’eau rafraîchie. La dissolution du Co2 dans l’eau est optimale entre 6 et 8°C. Le dispositif de distribution de l’eau est réglé pour délivrer un volume d’environ 15 cl afin d’éviter les gaspillages d’eau.

 


D'ici au printemps 2014, sept sources gazeuses seront ouvertes aux Parisiens :

 

  • Jardin de Reuilly – 12e arrondissement – déjà en service.

  • Rue Neuve-Tolbiac – 13e arrondissement – déjà en service.

  • Parc André Citroë – 15e arrondissement – déjà en service.

  • Jardin d’Éole (18e) : septembre 2013

  • Parc Martin Luther King – 17e arrondissement – en service fin 2013.

  • ZAC des Batignolles – 17e arrondissement – en service fin 2013.

  • Square Tino Rossi – 5e arrondissement – en service au printemps 2014.


 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb