Grand Paris Pratique

Grand Paris : Magaly, le tunnelier qui prolongera la ligne 14 inauguré

Publié le  Par Laurent Pradal

image article

Flickr - Joel Mann

Hier avait lieu l’inauguration du tunnelier qui prolongera la ligne 14 entre la gare Saint-Lazare et Saint-Denis. Des travaux qui lancent les festivités pour la zone du Grand Paris.

Le Grand Paris, c’est parti ! Hier avait lieu l’inauguration des travaux qui débutent le chantier du Grand Paris, avec le tunnelier qui va prolonger, d’ici 2019, la ligne 14 du métro entre Saint Lazare et Saint-Denis. Dans un premier temps, le tunnelier, baptisé Magaly, va creuser un tunnel de 3,6 km de long, entre la station « Pont-Cardinet » et la gare Saint-Lazare. La machine doit creuser en moyenne 12 mètres par jour. Magaly percera ensuite un tunnel de la station « Pont-Cardinet » jusqu’à l’entrée de la station « Clichy-Saint-Ouen ».
 

Fin 2015, selon un communiqué de presse de la RATP, une autre machine devrait commencer à percer un tunnel entre Saint-Ouen et Saint-Denis, les stations de métro n’ayant pas encore été précisées. Cependant, la ligne comptabilisera avec certitude quatre stations supplémentaires dans la zone nord : « Pont-Cardinet », « Porte de Clichy », « Clichy-Saint-Ouen » et « Mairie de Saint-Ouen ». A cela s’ajouteront la station « Saint-Denis Pleyel » pour le premier terminus, et sept autres stations entre « Olympiades » et l’aéroport d’Orly. Le prolongement de ce tunnel devrait atteindre les 1,7 km de long, en ajoutant 501 mètres pour relier le tout au tunnel du site de maintenance et de remisage de Saint-Ouen.
 

Le but du rallongement du métro 14 : désengorger la ligne 13
 

Un prolongement dans la continuité de la ligne 13, l’une des lignes les plus utilisées de la capitale. Un vrai bénéfice qui devrait vider la rame d’un quart de ses voyageurs par jour. Et une ligne 14 qui devient désormais le métro le plus capacitaire du réseau : « Avec une capacité à terme portée à 40 000 voyageurs par heure et par sens, la ligne 14 deviendra la ligne la plus capacitaire du réseau parisien, capable d’accueillir 1 millions de voyageurs par jour », explique Elisabeth Borne, présidente de la RATP. De plus, la ligne prend de la vitesse, passant de 25 à 40 km/h.
 

Les travaux devraient coûter au total environ 1,36 milliards d’euros. Ils sont financés par la société du Grand Paris, la ville, la région Ile-de-France et les conseils départementaux des Hauts-de-Seine et de Seine-Saint-Denis. Fin des travaux en 2019, soit cinq ans avant les possibles JO de 2024 dans la capitale, qui devrait profiter des infrastructures.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb