Paris (75) Sport

[CARTE INTERACTIVE] JO 2024 : les sites sportifs envisagés pour la candidature de Paris

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

flickr - CpaKmoi

Paris est riche de ses infrastructures. Voilà un slogan que pourrait utiliser la France pour convaincre le CIO de lui accorder l’organisation des JO 2024. Voici la carte des sites franciliens envisagés pour accueillir les épreuves sportives.

La candidature de Paris pour accueillir les Jeux Olympiques 2024 s’appuie sur un argument fort. « La situation de Paris et de la Région Île-de-France concernant les infrastructures et équipements structurants nécessaires à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques est exceptionnelle », peut-on lire dans l’étude d’opportunité du Comité Français du Sport International (CFSI). La capitale, et plus largement la région Ile-de-France, compte en effet de nombreux sites sportifs de qualité et déjà existants.
 

Parmi ceux-ci, plusieurs font l’objet de rénovations et seront opérationnels d’ici 2024. Autre avantage : la plupart de ces sites sont ou seront facilement accessibles en transports en communs, soit par le biais du réseau existant, soit grâce aux futures lignes du Grand Paris Express.
 

Vous pouvez naviguer sur la carte ci-dessous pour connaitre les sites franciliens envisagés pour accueillir les épreuves sportives. En vert, les sites existants prêts à l’emploi. En jaune, les sites qui font ou feront l’objet de travaux de rénovation. En rouge, les sites à construire dont le village olympique (étoiles sur la carte).
 

Plusieurs sites à trouver

Outre le village olympique, qui devrait coûter 1,7 milliards d’euros et être implanté en Seine-Saint-Denis, plusieurs sites sportifs manquent encore à cette liste. C’est le cas de la piscine olympique notamment, qui, elle aussi, devrait voir le jour dans le 93, à Aubervilliers ou à La Courneuve.
 

Une piscine de water-polo devra également voir le jour. La ville de Noisy-le-Sec, dont l’équipe fait partie de l’élite française, a fait acte de candidature auprès du comité international olympique, a fait savoir son maire Laurent Rivoire. Une nouvelle piscine noiséenne d’une capacité de 2 000 places doit en effet voir le jour, mais le CIO impose une piscine de 5 000 places minimum. Il faudrait donc revoir le projet. Sur Facebook, une communauté de soutien au projet a été créée.
 

Un stade de hockey-sur-gazon manque également à l’appel. Le stade de Marville, à La Courneuve, a été évoqué, mais l’enceinte qui a un temps accueilli les matchs de football du Paris FC, date de 1932. Des travaux de modernisation ont été réalisés depuis mais cela devrait être insuffisant pour les Jeux Olympiques, surtout d’ici 2024. Le futur site de hockey-sur-gazon devra être d’une capacité de 10 000 places, ce qui correspond globalement à la capacité du stade de Marville.
 

Le CIO impose de posséder 8 arénas couvertes de capacités différentes : une de 12 000 places, une de 10 000 places, une de 6 000 places et 3 de 5 000 places. « En considérant qu’au minimum une aréna pourrait être partagée, il est donc nécessaire de disposer de 7 arénas », est-il indiqué dans l’étude d’opportunité. Avec Bercy, l’Arena 92, la Halle Carpentier et éventuellement le Colisée, la candidature parisienne dispose déjà d’arguments mais devra probablement investir dans ce domaine.
 

Enfin, l’étude indique qu’il faudra construire un site partiellement couvert pour accueillir un stand de tir. Avant la candidature officielle de Paris, le maire de Châteauroux avait affirmé sur France Bleu, sans utiliser le conditionnel, que sa ville accueillerait les épreuves de tir.  Mais l’idée de délocaliser certaines épreuves hors de l’Ile-de-France ne semble pas plaire au Comité olympique français. Pour le moment, seules les épreuves de voile se tiendront logiquement dans une autre ville française.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb