Paris (75) Sport

PSG, droit au but : avis de recherche pour l’attaque parisienne

Publié le  Par Lucie Oleszkiewicz

image article

Un champion de France tenu en échec et incapable de marquer chez un promu. Il n’en fallait pas plus pour que, dans le troisième épisode de « PSG, droit au but », notre sniper marseillais(e) ajuste l’attaque parisienne. En plein dans l’mille !


Mardi soir, le leader parisien se déplaçait chez le 3e de Ligue 1. Pas à Monaco, ni à Lyon ou à Marseille mais bien chez le promu angevin. Et le Sco Angers a réussi un petit exploit en étant la première équipe à n’encaisser aucun but et la troisième à obtenir un point face au PSG (0-0).

Le problème Cavani

Avec Edinson Cavani, c’est toujours le même problème. Quand il joue sur le côté de l’attaque, l’excuse est récurrente : son poste de prédilection, c’est dans l’axe. Mais dès qu’il a l’opportunité de se retrouver en pointe, comme contre Angers, c’est « silence radio ». Encore une fois, il n’en profite pas. Pourtant tout avait bien commencé avec une tête sur le poteau (5e minute de jeu), puis plus rien ... ou presque. C’est finalement quand l’uruguayen est repassé sur le côté après l’entrée d’Ibrahimovic (72e) qu’il a refait (un peu) surface.

Lucas, Di Maria : même combat

Il y en a un qui a perdu gros mardi, c’est Lucas. Habitué à être sur le banc de touche, le Brésilien a encore une fois déçu en tant que titulaire. Même problème que pour Cavani : c’est bien de se plaindre, c’est mieux de saisir sa chance quand elle vient. Contre Angers Lucas avait tout faux : dribbles inefficaces, contrôles ratés, courses inutiles...
 

Et comme Angel Di Maria est sympa, il s’est mis au niveau de ses coéquipiers d’attaque. La recrue argentine à 63 millions d’euros n’a fait aucune différence balle au pied. Si ce n’était que contre Angers ça passerait encore, mais ce n’est pas la première fois. Loin de là.
 

Le turn-over opéré par Laurent Blanc face à Angers montre les limites de l’effectif parisien. Inquiétant pour la Ligue des champions. Les Parisiens doivent croiser les doigts pour qu’il n’y ait pas de blessé(s) car, vu le spectacle offert contre Angers, ce ne sont ni Cavani ni Lucas qui marqueront des buts face aux plus grandes équipes européennes.
 

Lucie Oleszkiewicz


Blanc envoie un message à Lucas par footmercato







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb