Paris (75) Sport

Equipe de France : Deschamps donne le ton

Publié le  Par Un Contributeur

image article

La première liste du nouveau sélectionneur de l’Equipe de France de Football, Didier Deschamps, pour affronter l’Uruguay le 15 août prochain, donne le ton. Du sang neuf, et surtout une envie de marquer une première rupture avec son prédécesseur Laurent Blanc.- Par Raphaël Didio

 

 

Pour le premier match de l’ère Deschamps à la tête de l’Equipe de France, le 15 août au Havre face à l’Uruguay (4ème au classement FIFA, la France est 14ème), l’ex coach de l’OM et de Monaco a souhaité trancher dans le vif. Douze joueurs ayant participés au dernier Euro sont convoqués (Lloris, Mandanda, Debuchy, Koscielny, Evra, Clichy, Matuidi, Martin, Valbuena, Ribéry, Benzema et Giroud), trois font leur première apparition au sein du groupe France (Jallet, Varane et Capoue) et sept d’entre eux font leur retour chez les Bleus (Sakho, Yanga-Mbiwa, Gonalons, Mavuba, Payet, Briand et Gomis). On ne comptera pas Carrasso, que Deschamps n’a pas souhaité retenir pour un simple amical et qui fait toujours office de troisième gardien même si ce statut pourrait évoluer en fonction de la saison (Ruffier ?).

 

Dix joueurs de champ ayant évolués à l’Euro sont donc exempts de cette liste mais pas tous pour les mêmes raisons. Cabaye et Rami ne sont pas disponibles par soucis médical, Ménez et Nasri sont suspendus par la Fédération (respectivement un et trois matchs), Ben Arfa et M’Vila seulement avertis font malgré tout les frais de leur mauvaise attitude au dernier Euro, et enfin quatre sont sans aucun doute des choix purement sportifs (Réveillère, Méxès, Diarra et Malouda). 

 

 

Nouveau capitaine du PSG et nouvellement intronisé en Equipe de France : 2012-2013 serait-elle l’année de Christophe Jallet ? Photo : Icon Sport

 

 

Didier Deschamps a indiqué avoir une liste élargie composée d’une cinquantaine de joueurs. Dans cette liste, certains ont leur chance de revenir en Equipe de France selon leurs performances comme Abou Diaby, Gourcuff ou encore Lassana Diarra et Jérémy Toulalan, mais aussi Loïc Rémy qui devrait revenir dans le groupe dès qu’il aura récupéré de sa blessure à la cuisse qu’il a contractée lors de OM-Auxerre en mai dernier et qui a rechuté le 13 juillet.

 

L’ancien entraineur de l’OM a également indiqué qu’il souhaitait voir évoluer certains joueurs dans le groupe durant les quelques jours qui précéderont France-Uruguay. Avec le retour possibles de certains à différents degrés (Rami, Cabaye, M’Vila, Ben Arfa, Ménez, Nasri, Rémy), plusieurs joueurs sont forcément sur la sellette dans les semaines à venir et certains plus que d’autres (Varane, Gonalons, Briand, Payet, Gomis).

 

 Vers un 4-4-2 ? Quid du capitaine ?

 

La première chose constatée dans la liste de Didier Deschamps est bien évidemment le profil des joueurs. La première composition d’équipe face à l’Uruguay de Diego Lugano se dirige sûrement vers un 4-4-2 où Benzema et Giroud devrait être associé, le premier positionné probablement dans un rôle de soutien du néo-Gunners. La raison est simple : aucun joueur sélectionné n’est un vrai numéro 10, et surtout, peu ont le profil pour tenir ce rôle. Deschamps, à un poste près (celui d’attaquant), a doublé quasiment tous les postes.

 

Dans le cadre d’un 4-4-2, l’équipe pourrait évoluer dans un dispositif de la sorte, en sachant que Matuidi, Capoue et Mavuba sont aisément interchangeables vu leur profil de récupérateur et que Gonalons n’est sans doute que le quatrième dans la hiérarchie. Enfin, Martin est le seul vrai relayeur de l’effectif. Bref, les possibilités au milieu sont nombreuses.

 

Lloris – Debuchy, Koscielny, Sakho, Clichy - Mavuba (ou Matuidi), Capoue (ou Martin) – Valbuena, Ribéry – Benzema, Giroud

 

 

Benzema et Giroud enfin associé à la pointe de l’attaque ? Photo : Patrick Hertzog/AFP

 

 

Dans le cadre d’un 4-5-1, Deschamps opterait probablement pour un système comme le prônait Laurent Blanc durant le dernier Euro, tout en sachant qu’il peut positionner Benzema côté gauche (poste qu’il a occupé notamment lors  de sa dernière saison à Lyon) et laisser Giroud en pointe mais positionner Ribéry côté droit à un poste qu’il privilégie moyennement, ou bien mettre un ailier de métier comme Valbuena ou Briand côté droit et faire évoluer Benzema seul en pointe avec les possibles soucis de dézonages qu’a connu le Madrilène en Ukraine et Pologne.

 

Lloris – Debuchy, Koscielny, Sakho, Clichy – Mavuba, Martin, Matuidi – Ribéry, Valbuena, Benzema/Ribéry, Benzema, Giroud.

 

Bref, beaucoup de contraintes à évoluer en 4-5-1, un système dans lequel la France parvenait que très moyennement à trouver des automatismes et un fond de jeu convainquant. C’est pourquoi le 4-4-2 devrait être privilégié par Deschamps. D’autant plus qu’énormément d’observateurs souhaiteraient voir Benzema et Giroud évoluer enfin ensemble, et Deschamps est sans doute le premier de ceux-là. Quel meilleur moyen qu’un amical, à moins d’un mois du match contre la Finlande le 7 septembre, premier des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil, pour tester une paire qui semble sur le papier prédestinée à évoluer ensemble ?

 

 

Ribéry nouveau capitaine ? Photo : Reuters

 

 

Qui ensuite pour récupérer le brassard de capitaine ? Hugo Lloris au dernier Euro n’était sans doute pas le meilleur choix étant donné sa faible capacité à s’imposer au sein du vestiaire. Reste alors des joueurs qui feront forcément l’objet de débats comme Franck Ribéry, l’un des joueurs les plus expérimentés au sein du groupe France mais aussi un leader technique au sein du groupe mais certainement pas l’homme le plus à même de s’exprimer avec ingéniosité… L’ancien capitaine Evra ne fait clairement plus l’unanimité et c’est peut-être alors un nouveau qui pourrait s’approprier le droit de porter le brassard. Deschamps tentera-t-il un coup de poker, en donnant le capitanat à un Mavuba, par exemple ? Le capitaine du LOSC, absent du groupe France depuis 2007, pourrait faire office de relais entre l’ancienne et la nouvelle génération. Champion de France avec les Dogues, il est à 28 ans l’un des joueurs Français les plus expérimentés, réguliers et respectés du championnat. Pures spéculations bien sûr, et premiers éléments de réponses que l’on découvrira le 15 août donc.

 

Côté Uruguay, il faudra compter sans les deux stars de l’attaque de l’Uruguay Luis Suarez et Edinson Cavani, laissés au repos après leur participation aux JO de Londres. Dommage pour le spectacle mais aussi pour tester cette nouvelle défense de l’Equipe de France qui devra évoluer sans sa charnière type du dernier Euro (Rami-Méxès). Une nouvelle ère, pour laquelle nous souhaitons tous nos meilleurs vœux de réussite à Didier Deschamps : plus que de talent, c’est surtout de soutien qu’auront besoin ces Bleus. 

 

Raphaël Didio







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb