Paris (75) Sport

Sochaux-PSG : Paris devra encore attendre pour le titre

Publié le  Par Un Contributeur

image article

Ben Sutherland

Tenu en échec sur le terrain de Sochaux (1-1), le PSG manque l’occasion de s’adjuger son second titre consécutif de champion de France.

La gueule de bois se prolonge chez les Parisiens. Alors qu’ils pouvaient enfin mettre un terme à cette saison en remportant la victoire, synonyme de nouveau titre de champion de France, les joueurs de Laurent Blanc n’ont pas su garder le contrôle des débats face à de modestes mais valeureux Sochaliens, 18e, qui bataille encore et toujours pour sauver sa peau dans l’élite. Mais les faits sont encore et toujours là. Depuis l’élimination en Ligue des Champions, mais aussi sans son atout maître Zlatan Ibrahimovic, Paris semble perdu. Sans oublier, bien sûr, ce Mondial au Brésil qui est dans les têtes d’une majorité des joueurs Parisiens et la fatigue mentale et physique est très perceptible à l’approche de celui-ci.

Pourtant, les Parisiens avaient bien démarré cette rencontre au stade Bonal. Paraissant maîtrisé son sujet avec le frein à main, le PSG amorce les premières offensives et quelques minutes d’accélération suffisent pour ouvrir le score. Après une première occasion signée Cavani (20e) et une tête de Lucas sur corner sauvée sur sa ligne par Faussurier (21e), c’est bien Cavani qui va ouvrir le score à la 24e. Après un excellent ballon dans la profondeur de Thiago Motta, El Matador enchaîne un contrôle poitrine et une volée qui termine entre les jambes de Pelé.

Grâce à ce 16e but de la saison en Ligue 1 pour l’Uruguayen, on voit mal comment le titre peut échapper cet après-midi aux Parisiens, tant les Sochaliens subissent et ne montrent aucun signe de révolte au cours de cette première période. Mais une occasion juste avant la pause, repoussée par Salvatore Sirigu et signée Roudet, qui profite d’une mésentente entre Thiago Silva et Thiago Motta, était annonciatrice d’un tout autre état d’esprit au retour des vestiaires.  
 

Des Sochaliens mordants, des Parisiens amorphes


Dans ce second acte, Sochaux montre enfin un nouveau visage, celui d’une équipe prête à tout pour garder sa place en Ligue 1. Les occasions se multiplient et il faut attendre dix petites minutes pour voir les Lionceaux récompensés. D’abord, Corchia oblige Sirigu à l’arrêt, mais dans la foulée, Sochaux égalise grâce à une erreur d’appréciation du gardien Italien. Après un centre de Marange côté gauche, le portier parisien repousse des poings sur son capitaine Thiago Silva qui concède ainsi son second but contre son camp de la saison. S’en suit toute une série d’occasions et d’opportunités pour Sochaux qui a fait preuve de beaucoup de maladresses (62e, 67e, 69e, 73e, 78e).

Les milieux parisiens abandonnent leurs défenseurs, coupables notamment de ballons perdus trop facilement, mais cela n’empêche pas le PSG d’obtenir quelques franches occasions notamment. Cavani d’abord à l’heure de jeu bute sur Pelé après un joli crochet sur Kanté. Lucas décoche également une belle frappe du gauche à l’entrée de la surface de réparation qui frôle le poteau de Pelé (64e). Mais c’est surtout Marco Verratti qui avait la balle du titre. Jamais buteur encore avec le club parisien malgré son arrivée la saison dernière, le petit Italien de poche s’est retrouvé seul dans les six mètres Sochaliens mais son tir a manqué de force, de précision et d’envie, ce qui permet à Pelé de sortir in-extremis ce ballon chaud (65e).
 

Zlatan attendu contre Rennes


C’était la dernière grosse occasion du PSG dans cette rencontre, et ce n’est ni la frappe trop enlevée de Cavani (74e), ni celle de Pastore facilement saisie par le portier doubiste (85e) qui fera trembler l’actuel premier relégable. Paris devra donc attendre désormais dix jours face à Rennes au Parc des Princes pour retenter sa chance et obtenir son titre, à moins d’une défaite ou d’un nul de l’AS Monaco qui recevra Guingamp deux heures avant.

Les joueurs du PSG auront donc le temps de cogiter mais pourront surtout récupérer un atout de taille : Zlatan Ibrahimovic, qui devrait normalement faire son retour dans le onze parisien après une blessure à la cuisse survenue le 2 avril dernier contre Chelsea. Plus que jamais, Paris en aura bien besoin pour s’adjuger son second titre consécutif, le quatrième de son histoire.


Par Raphaël Didio







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb