France Sport

Tour de France 2013 (3/3) : quelles seront les étapes clefs ?

Publié le  Par Gaspar S.

image article

DailyM = Differentieel + JeeeM - flickr

La centième édition de la Grande Boucle débute ce samedi 29 juin. Les organisateurs ont concocté un parcours spectaculaire, uniquement en France. Troisième et dernière partie de notre dossier : ces étapes cruciales du parcours où les favoris devront mouiller le maillot pour ne pas perdre de vue la tunique jaune.

A lire dans notre dossier : Froome et Contador, grands favoris et Qui seront les ''outsiders'' ?

Porto-Vechio ► Bastia. 231 km. Samedi 29 juin. Étape 1.

Une première, c'est toujours excitant. Le Tour découvre la Corse avec cette étape où les paysages méditerranéens devraient nous faire oublier la triste météo du mois juin. Cette année, pas de prologue. Ce Porto-Vechio-Bastia sera une étape en ligne. Mark Cavendish a déjà coché la date sur son agenda puisque l'étape est promise à un pur sprinter. À moins que Nacer Bouhanni, le finisseur de la FDJ, ne vienne mettre son grain de sel dans la belle mécanique des Omega Pharma-Quick Step. Que les sprinters ne ratent pas le coche car deux jours plus tard, ils seront à la peine dans un Ajaccio-Calvi qui s'annonce plein de rebondissements.

Givors ► Mont Ventoux. 242 km. Dimanche 14 juillet. Étape 15.

Les organisateurs ont eu la bonne idée de placer le Ventoux sur la route des coureurs un 14 juillet. Si Pierre Rolland a les jambes, à lui d'aller chercher l'étape ! Celle-ci sera la plus longue de ce Tour 2013. Comme toujours avec les parcours qui arrivent au Ventoux, les coureurs devront d'abord rouler en plaine, tranquillement, pour soudainement gravir ce mont mythique. Les leaders qui ne seront pas biens dans la montée pourraient perdre le Tour. À l'évocation du Ventoux, on songe à Virenque, à Pantani, à Bobet, à Charly Gaule, à Simpson qui zigzague avant de s'effondrer, dans les bras des spectateurs incrédules...

Embrun ► Chorges. 32 km. Mercredi 17 juillet. Étape 17.

Une semaine après un contre-la-montre photogénique qui acheminera les coureurs vers le Mont-Saint-Michel, c'est un chrono' hautement plus décisif qui attendra les favoris. Les 32 km de l'étape pourraient bien décider en partie du classement final. Les champions, qui vont rouler le long des eaux azures du lac de Serre-Ponçon, vont devoir gravir deux petites côtes mais qui pourraient bien créer de gros écarts. Cette étape est réservée à un grimpeur-rouleur qui joue la victoire à Paris. Christopher Froome semble bien placé pour l'emporter à moins que...

Gap ► Alpe-d'Huez. 172 km. Jeudi 18 juillet. Étape 18.

Cette étape là va valoir le détour... Pour les coureurs, il va s'agir de gravir par deux fois l'Alpes-d'Huez, sommet évidemment classé hors catégorie – tout comme le Ventoux. Cette étape courte risque d'être nerveuse. Elle est promise aux grimpeurs qui n'auront pas peur de se lancer. À ce petit jeu, Alberto Contador pourrait tirer son épingle du jeu en attaquant tôt comme il l'a déjà fait dans le col du Télégraphe. Si Schleck est toujours dans le coup, il pourrait lui aussi faire un «numéro». Il en est capable puisqu'il avait gravi seul l'Izoard et le Galibier dans le Tour 2011. Tous les favoris étaient à ses trousses. Ils n'avaient jamais pu rattraper l'audacieux Luxembourgeois.

Versailles ►  Paris Champs-Élysées. 133 km. Dimanche 21 juillet. Étape 21.

Et rentrons à Paris... Cette journée sera celle des soupirs : les spectateurs nostalgiques repenseront à ce mois de course écoulé et se donneront rendez-vous à l'année prochaine. Sur la route, le maillot jaune sabrera le champagne. Mais laissons parler Jean-François Pescheux qui a dessiné le parcours : «Un circuit inoubliable, qui passera dans le parc du château de Versailles, devant la stèle Jacques-Anquetil en vallée de Chevreuse, puis dans la cour du Louvre, avant de virer, non pas devant, mais autour de l'Arc de Triomphe. Arrivée au soleil couchant, vers 21 h 45. Ce sera magique... » On pourrait jouer les esprits frondeurs en expliquant que le Tour n'a pas besoin de ces horaires spectaculaires pour entretenir sa légende, qu'on pourrait épargner aux coureurs un dérèglement de leur horloge biologique en exigeant d'eux un effort nocturne après un mois de course intensive. Mais Parisdépêches chasse toute vilaine pensée à l'idée de fêter le Tour... en prime time !

Consulter la carte, ICI.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb