Paris (75) Politique

Les identitaires manifesteront malgré l'interdiction

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Génération identitaire

Leurs fumigènes sont prêts. Les militants de Génération identitaire espèrent maintenir leur manifestation de samedi 25 novembre malgré l'interdiction de la Préfecture de Police.

Ils avaient appelé à manifester ce samedi à 15 heures, avenue de La Motte-Picquet, pour "défendre l'Europe face aux islamistes", les militants de Génération Identitaire Paris s'étaient vu opposer rapidement une contre-manifestation des "antifas". Devant "le risque de troubles à l'ordre public", le préfet de police a donc interdit la manifestation des identitaires. C'est assez rare, puisqu'il suffit, juridiquement, de déclarer une manifestation, ce qui n'est pas une demande d'autorisation, pour qu'elle ait lieu.
 

Ce qui est paradoxal, c'est que le préfet semble craindre l'arrivée de renforts étrangers mais chez les identitaires : « ...Des groupements violents appartenant à la mouvance de l'ultra-droite provenant aussi bien de la région parisienne, que de la province, ainsi que d'Allemagne, d'Autriche, d'Italie et du Royaume-Uni. » Tout en justifiant l'interdiction par la crainte des contre-manifestants.



 

Le groupe Génération identitaire maintient sa mobilisation et a demandé à ses avocats d'aller en justice administrative demande un référé-liberté pour fair annuler l'interdiction de manifester.  « Nous faisons un recours. Il y a de bonnes chances que la manif soit maintenue », lit-on sur la page Twitter de Génération identitaire Paris . Réponse dans la matinée de samedi. 


La contre-manifestation est maintenue


Il est vrai que la réaction d'Action antifasciste Paris Banlieue avait été rapide, appelant à une contre-manifestation à 14 heures au métro Cambronne. L'appel a été maintenu malgré l'interdiction de la manifestation identitaire.
 

« La manifestation islamophobe et raciste des Identitaires a été dans un premier temps interdite, cependant ils pourraient bel et bien défiler ou se réunir sur leur parcours. C'est pourquoi nous maintenons notre appel au contre-rassemblement de 14h à Cambronne ce samedi, malgré l'interdiction.

Nous appelons aussi toute la jeunesse populaire du bassin parisien à perturber leur manifestation, par tous les moyens nécessaires.
Nous ne comptons pas sur l’État et sa police pour s'opposer à l'extrême droite, dans nos rues c'est l'#AutoDefensePopulaire !
RDV SAMEDI CAMBRONNE À 14H ! »



C'était attendu depuis le 4 novembre : Identitaires-antifas : chronique d'une baston annoncée. Notre avis, renouvelé : Si, ce samedi, vous ne sentez pas, au plus profond de vous, l'ardente obligation de défendre l'Europe face à l'islam ou, au contraire, l'impérieux devoir de défendre Paname face aux identitaires, évitez de descendre à la station La Motte-Piquet-Grenelle.


 


Mise à jour : Le choc n'a pas eu lieu... https://www.parisdepeches.fr/16-Politique/128-75_Paris/11961-Finalement%2C_pas_choc_identitaires_antifas.html
 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb