Paris (75) Politique

Simone Veil entrera au Panthéon le 1er juillet

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Le Figaro

Simon Veil reposera au Panthéon, parmi les hommes et femmes illustres de la République. La cérémonie aura lieu le 1er juillet.

Emmanuel Macron l'avait dit peu après son décès, le 30 juin 2017, à 89 ans. L'ancienne première Présidente d'un Parlement européen élu et ancienne ministre de la Santé, à qui l'on avait rendu un hommage solennel le 5 juillet aux Invalides, y sera menée lors d'une  cérémonie "sobre, digne et élégante" et retransmise en direct à la télévision. Le Centre des monuments nationaux, cité par 20Minutes,  détaille : « Le lendemain de la cérémonie, au matin, après avoir passé la nuit dans la nef du Panthéon, veillés par la Garde républicaine, Simone et Antoine Veil seront inhumés dans le caveau dédié situé dans la crypte du Panthéon. »

 

Marcel Braud, président de l'Association Jean-Monnet, avait ainsi présenté Simone Veil...

« Simone Veil, née Jacob, est déportée à 16 ans dans les camps de la mort d’Auschwitz-Birkenau, de Mauthausen, et de Bergen-Belsen. Miraculeusement rescapée, elle y perdit ses parents et son frère.

« A son retour en France, après des études de droit, elle devint la première femme secrétaire générale du Conseil supérieur de la magistrature. Nommée ministre de la Santé sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing en 1974, Simone Veil s’impose comme une femme politique de conviction. Militante de l’émancipation des femmes, elle rédige et fait voter par l’Assemblée nationale, pourtant au départ majoritairement hostile au texte, la première loi légalisant l’avortement en France.

« Au zénith de sa popularité, elle devient en 1979 la première femme Présidente du premier Parlement européen élu au suffrage universel direct. Lors de son discours inaugural, elle rappela l’importance à ses yeux de « réaliser une communauté fondée sur un patrimoine commun et un respect partagé des valeurs humaines fondamentales ». 
 

« Renonçant à briguer un second mandat à la tête du Parlement européen, elle restera députée européenne jusqu’en 1993, présidant notamment la commission des Affaires juridiques et le groupe libéral, avant de redevenir ministre des Affaires sociales en France, dans le gouvernement d’Edouard Balladur. »


Simone Veil, personnage historique de l'Europe d'après-guerre...
 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb