Paris (75) Politique

Municipales : embouteillages pour la mairie de Paris

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Plus de quinze candidats envisagent de briguer l’année prochaine le fauteuil de maire de Paris.

Les embouteillages, à Paris, on connaît ! Et ils se répercutent même dans la vie politique. Plus précisément dans la future campagne des municipales de 2020 où les candidatures se multiplient. Ainsi, on compte pas moins d’une quinzaine de prétendants au trône parisien, femmes et hommes. Dernier en date, celui confirmé ce matin dans Le Parisien/Aujourd’hui,  de Gaspard Gantzer, ex-conseiller de François Hollande.
Dans son édition du 7 mars, le quotidien avait dressé la liste de ceux qui voulaient se présenter et espérer succéder à Anne Hidalgo, actuelle première magistrate de la capitale.
Parmi les personnalités les plus connues, on citer en premier Rachida Dati (LR), l’ancienne ministre de la Justice et maire du VIIe arrondissement, ayant préféré Paris  à une place dans l’hémicycle européen. Toujours à droite, les maires des Ve et VIe, Florence Berthoud (présidente du groupe LRI au Conseil de Paris) et Jean-Pierre Lecoq sont candidats de même que Alexandre Vesperini, élu du VIe ou encore Pierre-Yves Bournazel sont, selon le quotidien, intéressées. Du côté des écologistes, David Belliard et Julien Bayou ont annoncé leur intention de briguer le fauteuil. Même chose pour le représentant du Parti Communiste, Nicolas Bonne Ouladj
Concernant la majorité présidentielle, on se bouscule avec en tête Benjamin Griveaux, porte-parole de la Présidence, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du numérique mais encore Julien Bargeton, Anne Lebreton et Hugues Renson, membres de En Marche !.
Enfin, le sans-étiquette, Marcel Campion, le roi des forains, qui espère bien troubler le jeu des politiques.
Bien entendu, Anne Hidalgo briguera un deuxième mandat. Confrontée à des lecteurs du Parisien/Aujourd’hui ce mercredi (13 mars), elle a défendu son bilan justifiant notamment l’interdiction des voies sur berges aux automobiles (« La pollution est mon combat numéro un ») et se félicitant d’avoir créé une police municipale de 3200 agents.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb