Val-de-Marne (94) Seine-Saint-Denis (93) Hauts-de-Seine (92) Paris (75) Politique

Présidentielle : François Hollande dévoile son plan pour l'outre-mer

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

En déplacement aux Antilles, le candidat socialiste François Hollande a d'abord répliqué aux attaques du Premier Ministre avant de dévoiler son projet pour l'outre-mer

A bon entendeur, François Hollande n'est pas parti en déplacement aux Antilles pour faire du tourisme, mais pour faire campagne présidentielle ! Contre les accusations des responsables UMP qui lui reprochaient de partir au soleil alors que la bombe de Standard & Poor's venait juste d'éclater, le candidat du Parti Socialiste leur répond que primo, l'outre-mer ce n'est pas l'étranger mais une partie de la France, et que secondo, perte du triple A ou pas perte du triple A, il a un agenda de campagne qu'il entend bien mener à terme.

François Hollande aura attendu samedi matin avant de réagir à la dégradation de notre note, pour en attribuer la cause à la politique menée par Nicolas Sarkozy depuis presque 5 ans, et bien entendu cela lui a valu les attaques de la majorité, indigné par ces critiques et cette mise en cause du Gouvernement. Et c'est le Premier Ministre qui a taclé le député de Corrèze, en l'appelant à plus de retenue et en lui demandant, non sans humour, de "soumettre son programme aux agences de notation".

Cependant, le candidat socialiste fait fi de ces critiques et poursuit sa tournée en Guadeloupe, avec au programme une réunion avec des élus locaux et un meeting local, la rencontre avec une association carnavalesque annulée à la dernière minute. Et si le meeting a été l'occasion pour lui de commenter à nouveau la perte du triple A, "je le dis ici à Basse-Terre, ce n'est pas la France qui a été dégradée, c'est une équipe, une stratégie, une politique, un gouvernement, un président", il fut aussi et surtout le moment privilégié pour dégainer toute une série de propositions en faveur de l'outre-mer.

Dans un contexte où ces départements français connaissent une situation économico-sociale bien plus difficile que la métropole (par exemple, la Guadeloupe connait un chômage chez les jeunes de 57%), les propositions du candidat socialiste étaient fortement attendues. Et si sur certains points François Hollande s'est montré aussi flou à des milliers de kilomètres qu'il ne l'est en métropole, il a en revanche promis plusieurs choses, s'il était élu dans trois mois :

- La création d'une cité d'outre-mer en métropole.

- La désignation d'un conseiller spécifique à l'outre-mer dans chaque ministère.

- Dépendance du ministère de l'outre-mer aux services du Premier Ministre.

En outre, François Hollande propose des mesures spécifiques pour ces îles comme par exemple la création d'emplois aidés ou encore l'aménagement des filières d'apprentissage. Mais de manière générale, son plan politique pour sortir les îles d'outre-mer de la situation où elles se trouvent, c'est le redressement de la métropole car une gestion rigoureuse des finances publiques. Mais le candidat estime également que ces différents départements doivent s'appuyer sur du développement solidaire, c'est-à-dire l'idée de "vous trouvez vos solutions et l'état vous aidera". De l'indépendance donc, mais en continuant de soutenir les départements car ce que François Hollande a pu dénoncer également lors de son meeting, c'est "le désengagement de l'état" car "vis-à-vis de l'outre-mer, le président sortant a construit une logique comptable".

Le candidat devrait rentrer de son déplacement demain soir, mais se rendra au mois de mars à la Réunion et en Mayotte. En tout cas à la Guadeloupe, François Hollande a pu rencontrer des élus conquis, n'hésitant même pas à l'appeler "François II". Partout décidément, l'esprit de François Mitterrand le poursuit...







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb