Val-de-Marne (94) Seine-Saint-Denis (93) Hauts-de-Seine (92) Paris (75) Politique

Présidentielle : François Hollande s'exprime sur Hadopi

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

A l'occasion d'un déplacement à Nantes sur le thème de la culture, François Hollande a eu l'occasion de s'exprimer sur Hadopi, pour promettre de l'abolir...mais avec un positionnement toujours flou.

Abolira, abolira pas ? Le flou du candidat socialiste sur Hadopi était légendaire jusqu'aujourd'hui. En juin dernier il avait affirmé sur son blog que s'il était élu Président de la République, "notre responsabilité en 2012 sera de mettre un terme au plus vite au conflit entre créateurs et internautes en abrogeant le dispositif Hadopi". Une position claire qui avait pu réjouir certains, mais qui s'est étiolée durant la primaire, moment où François Hollande a semble beaucoup plus flou. Or quand il y a un flou, il y a un loup et aujourd'hui le député de Corrèze a donc clarifié son positionnement.

"Internet est un espace formidable de liberté et de diffusion car de nombreux français accèdent à la culture par ce biais, parfois par hasard (...) cette culture à domicile ne doit pas être considérée comme une menace, mais bien au contraire comme un levier de diffusion et de partage du savoir", tels furent les propos du candidat durant son discours, qui ne prononça pas d'abord les mots clairs et nets "abroger Hadopi", mais plus tard en conférence de presse confirma que oui, il supprimerait cette loi....pour la remplacer par une autre.


 

La nouvelle loi, les modalités ont été explicitées par l'équipe du candidat ce matin : il s'agirait en fait de garantir "le financement de la création ainsi que la plus large diffusion des oeuvres à tous les publics". Une loi qui ménagerait les deux parties en conflit donc, mais qui passerait d'abord par une consultation avec tous les acteurs concernés pour "aboutir à une taxation des FAI, des fabricants de matériels et éventuellement des utilisateurs". Le fichage des utilisateurs serait supprimé au profit d'une lutte contre "les plateformes qui font de l'argent illégalement".

Mais outre ses propos sur Hadopi, qui naturellement ont retenu toute l'attention, François Hollande a également tenu à montrer que la culture serait une priorité de son quinquennat s'il était élu. Prenant exemple sur la politique culturelle de Martine Aubry à Lille, le député de Corrèze promet de faire entrer les artistes et l'art dans les écoles et de soutenir la pratique amateure. Autre sujet qui fâche : le candidat promet de renégocier le régime d'assurance chômage des intermittants du spectacle. Oral plutôt réussi d'après les professionnels présents, qui avaient interpellé le candidat sur ce sujet le week-end (voir ici).







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

sendrio

19/01/2012 21:06

Qu'il arrete de tourner autour du pot et qu'il en vienne au fait ! A part critiquer notre président actuel, il ne fait rien d'autre et ces discours ridicules et pueriles, nous pouvons tous les proclamer.
C'est pathétique, si ilo devient notre président, mais ou va t'on ??

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

19/01/2012 21:06

Qu'il arrete de tourner autour du pot et qu'il en vienne au fait ! A part critiquer notre président actuel, il ne fait rien d'autre et ces discours ridicules et pueriles, nous pouvons tous les proclamer.
C'est pathétique, si ilo devient notre président, mais ou va t'on ??

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb