Val-de-Marne (94) Seine-Saint-Denis (93) Hauts-de-Seine (92) Paris (75) Politique

Présidentielle : le déplacement guyanais de Nicolas Sarkozy

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Après une semaine politique marquée par la perte du triple A et le sommet social avec les syndicats, le chef de l'état s'offre un week-end dans les DOM-TOM pour présenter ses voeux, et riposter au week-end antillais de François Hollande la semaine dernière.

Les week-ends de janvier sont décidément consacrés à l'outre-mer. Après François Hollande aux antilles, c'est désormais au chef de l'état de se rendre en Guyane. Arrivé ce matin à l'aéroport de Cayenne, le Président avait plusieurs rendez-vous inscrits à son agenda.

Le chef de l'état a commencé sa visite par un discours hommage à Felix Eboué, grande figure de la résistance guyanaise et ancien homme politique, saluant en lui "l'un des plus nobles et des plus beaux visages de la France qui surgira au milieu de l'une des pires tragédies de son histoire". Nicolas Sarkozy a également profité de ces discours pour tacler la chef du Front National, Marine Le Pen, en déclarant que "Felix Eboué a montré qu'un petit-fils d'esclave pouvait être le premier sur le chemin de l'honneur et qu'on pouvait aimer infiniment sa patrie sans haïr les autres".

Après ce discours, le président sortant s'est rendu au Haut-Maroni, déplacement durant lequel il a eu l'opportunité de se déplacer en pirgogue avec ses ministres Claude Guéant, Marie-Luce Penchard et Nathalie Kosciusko-Morizet et les anciens ministres Dominique Perben et Jean-Marie Bockel. Dans le village de Taluen, Nicolas Sarkozy s'est ensuite adressé aux chefs coutumiers pour leur annoncer qu'une université de la biodiversité serait bientôt construite "pour étudier les espèces, la biodiversité de la forêt et les possibilités médicamenteuses". Nicolas Sarkozy a d'ailleurs promis que les financements de cette future université étaient déjà trouvés car c'est en réalité l'université Antilles-Guyane qui va s'occuper de développer les laboratoires de la future école.

Pour la suite de son programme, le Président de la République visitera un groupement de gendarmerie et prononcera un discours de voeux...en même temps que le discours de François Hollande en métropole. Mais promis, il vient en outre-mer en tant que chef de l'état, et non en tant que candidat à l'élection présidentielle.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb