Val-de-Marne (94) Seine-Saint-Denis (93) Hauts-de-Seine (92) Paris (75) Politique

Ankara menace après le vote de la loi sur le génocide arménien.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Après l'adoption du texte pénalisant la négationdu génocide arménien, la Turquie a tout de suite répondu.

On l’a attendu hier toute la journée : hier soir, les sénateurs ont adopté, non sans difficultés et divisions, la loi pénalisant toute négation du génocide arménien, et comme de prévu, la Turquie a aussitôt rétorqué, affirmant aussitôt son opposition à l’adoption d’une telle loi et réitérant ses menaces de sanctions.

Ankara avait déjà « puni » la France fin décembre 2011, quand l’Assemblée nationale avait déposé et adopté cette proposition de loi, en rappelant son ambassadeur turc en poste à Paris et en gelant des coopérations et visites bilatérales entre les deux pays. Et hier soir, aussitôt le texte validé par les sénateurs, le ministre des affaires étrangères a aussitôt « condamné fermement » cette initiative parlementaire.

« La Turquie n’hésitera pas à rapidement mettre en œuvre comme bon lui semble les mesures prévues (…) il s’agit d’une initiative très malencontreuse au nom de la politique française », précise par la suite le communiqué turc, qui augure donc d’un refroidissement retentissant des relations franco-turques, qui avaient connues bon nombre de turpitudes ces dernières années. L’ambassadeur turc en poste à Paris, Tahsin Burcuoglu a évoqué l’hypothèse de son départ définitif ainsi que « de relations diplomatiques qui se passent désormais au niveau du chargé d’affaires et non plus au niveau des ambassadeurs ».

Accusant Nicolas Sarkozy d’opportunisme politique et électoral pour séduire la communauté arménienne, la Turquie ne digère donc pas cette initiative française, elle qui ne reconnait toujours pas la réalité du génocide arménien et décrète, non sans raison, que la France n’a guère de leçons à donner en matière de massacre de populations.

En revanche, la communauté arménienne française, forte de 600 000 membres, se déclare très satisfaite par le vote de cette loi, qui lui avait été promise en octobre dernier par Nicolas Sarkozy qui avait alors effectué un déplacement en Arménie, mais aussi par François Hollande. A propos de ce texte et de son adoption, le chef de la diplomatie arménienne a pu déclarer cette nuit « la France a réaffirmé son rôle pivot de défenseur authentique des valeurs universelles de l’humanité ».







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb