Val-de-Marne (94) Seine-Saint-Denis (93) Hauts-de-Seine (92) Paris (75) Politique

Présidentielle : panique à l'Elysée

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Face à des intentions de vote qui ne remontent pas malgré tous les efforts entrepris, l'entourage de Nicolas Sarkozy commence à évoquer l'hypothèse d'une alternance présidentielle.

La séquence du 13 janvier (perte du triple A) au 22 janvier (meeting triomphal de François Hollande) a-t-elle marqué, sans le dire ouvertement, la défaite de Nicolas Sarkozy à la prochaine élection présidentielle ? "Oui", murmure du bout des doigts un conseiller tandis que d'autres s'inquiètent de plus en plus des sondages qui ne remontent pas, de François Hollande qui ne veut décidément pas dégringoler bien au contraire et de l'antisarkozysme constant dans la société française. Impensable il y a encore une semaine, l'hypothèse de la défaite de leur champion secoue les rangs de la majorité qui panique face à cette hypothèse qui signifierait pour beaucoup leur retrait de la vie politique, du moins du point de vue national.

Si Nicolas Sarkozy n'hésite pas à répéter à ses visiteurs que "les français ne sont pas encore dans l'élection" et que rien n'est joué, certains ministres sont plus dubitatifs et auraient même rencontré des chasseurs de tête pour se trouver un point de chute au 07 mai prochain. D'autres encore essaient de recaser leurs collaborateurs pour pas que ces derniers se retrouvent au chômage dans un futur gouvernement de gauche qui renouvelerait l'ensemble des équipes, et une majorité écrasante de ministres se présente aux élections législatives, histoire de ne pas rester sans rien.

L'hypothèse d'une défaite serait même évoquée par le président lui-même qui expliquerait y trouver son compte, s'il n'était plus à l'Elysée prochainement. Conscient que son bail présidentiel se terminera bien assez vite, que ce soit en 2012 ou en 2017, le chef de l'état a déjà des pistes de reconversion, surtout pour "s'en mettre plein les poches". Il pourrait faire comme Clinton et aller faire des conférences dans le monde entier, dans l'hypothèse où il apprend à parler anglais correctement. Plus plausible encore, il serait tenté de joindre le groupe de son ami Martin Bouygues, qui lui a déjà ouvert grand les portes.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb