Paris (75) Politique

Législatives : Fillon essaie de s'implanter dans la capitale.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Maintenant que le parti présidentiel a confirmé sa candidature à Paris, le Premier Ministre y commence sa campagne, discrètement.

François Fillon a beau être très occupé par son boulot de Premier Ministre et la campagne présidentielle, il n'en oublie pas pour autant son implantation parisienne, très importante pour celui qui se retrouvera sans emploi, quoi qu'il se passe, le 07 mai prochain. Hier, il était donc présent aux voeux UMP du 15e arrondissement parisien.

200 militants étaient donc présents pour hier pour rencontrer le futur candidat, mais aussi pour entendre l'éloge qu'en ont fait deux ténors de la droite parisienne, Philippe Goujon et Jean-François Lamour qui n'ont pas hésités à déclarer que François Fillon "était un Premier Ministre comme on en a rarement eu" et que "la capitale a besoin d'un homme d'état, un homme de rassemblement au dessus des querelles. Après les années paillettes et les années cigales, on a besoin d'un homme expérimenté". Cap sur 2014 donc, l'élection dans sa circonscription n'étant qu'une formalité.

Pourtant, malgré tous ces louanges, François Fillon n'a que peu mentionné dans son discours son arrivée parisienne, préférant se concentrer sur son rôle de Premier Ministre qu'il dit vouloir assumer jusqu'au dernier jour de son mandat. Et dans son discours de 30minutes, Paris n'aura eu le droit qu'à un laconique "le coeur des parisiens est suffisamment généreux et tolérant. Depuis toujours, Paris est ouvert à ceux qui l'aiment".

Le bilan en revanche du Président de la République aura largement été vanté durant ce discours, qui reprenait plus ou moins les mêmes thèmes que le tract UMP diffusé le même jour. Il a également appelé les militants à se mobiliser sur le terrain, plus que jamais face à une gauche déterminée, comme l'a reconnu Jean-François Copé lundi matin sur RTL. Occasion également de critiquer François Hollande pour le Premier Ministre qui aura appris hier soir que le risque d'une dissidence Dati s'accentuait dans la mesure où les candidatures de Philippe Goujon et Jean-François Lamour avaient été confirmées par le parti.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb